Chadwick Boseman avait caché son état de santé aux studios Marvel

Chadwick Boseman avait caché son état de santé aux studios Marvel
©PRESSASSOCIATION

L’annonce de la mort de Chadwick Boseman a secoué le monde du cinéma, et choqué ses milliers de fans. Personne, en dehors d’un cercle très restreint de proches, n’était au courant que l’acteur star de « Black Panther » luttait contre un cancer du côlon depuis quatre ans. Chadwock Boseman avait même caché sa maladie aux studios Marvel, persuadé qu’il survivrait à ce cancer et pourrait reprendre son rôle de superhéros dans le deuxième volet de « Black Panther ».

Parmi les personnes dans la confidence de l’état de santé de l’acteur, d’après le Hollywood Reporter, il y avait évidemment sa famille, mais aussi son partenaire de production Logan Coles, l’agent de longue date Michael Greene de l’agence de talents Greene & Associates et son formateur « Captain America : Civil War et « Black Panther » Addison Henderson, soit des personnes qui connaissaient Chadwick Boseman depuis longtemps.

« Il vivait simplement sa vie artistique au maximum », a témoigné Henderson au Hollywood Reporter. Pour Michael Greene, Chadwick Boseman a tenu à garder sa maladie secrète en partie parce que sa mère lui a toujours appris « à ne pas se faire remarquer par les gens », a-t-il lui aussi expliqué au média américain, « C’était une personne très très privée ». « Il arrivait qu’il souffre vraiment beaucoup sur le plateau, mais être là était si excitant pour lui », a ajouté Michael Greene.

« Certaines personnes attendent toute une vie pour avoir l’opportunité qu’il a eue. Chad avait tant de sagesse, tant de connaissances, tant en lui, qu’il n’allait pas laisser cette maladie l’empêcher de raconter ces histoires étonnantes et de montrer son art dans la fleur de l’âge », a conclu Addison Henderson.

Chadwick Boseman était devenu le premier super-héros noir à qui un film de la franchise Marvel était entièrement consacré. « Black Panther », sorti en 2018, avait fait un véritable carton dans le monde entier.

 
  • Pourquoi William a viré Harry

    Depuis de longs mois, la rupture est consommée entre le prince William et le prince Harry. Même lors des funérailles de leur grand-père, ils n’échangent que peu de paroles. En fait, les Cambridge et les Sussex sont brouillés depuis près de trois ans.

    Les deux frères ne se parlent plus depuis octobre 2018. Un livre jette un nouvel éclairage sur la véritable raison de la discorde – une trahison ! – qui a mené à la séparation des Cambridge et des Sussex, avant le Megxit…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • En pointillé: Romelu Lukaku

    belgaimage-177640834-full

    Artisan de la qualification de la Belgique pour le second tour de l’Euro, l’attaquant de 28 ans marque aussi les esprits. Mais qui est-il ?

  • Balade au bord de la Meuse à Profondeville.

    Points-nœuds: de belles balades à vélo en Wallonie aussi

    Au quotidien (notamment en ville), l’usage du cycle dans le sud du pays est à la traîne par rapport à la Flandre. Par contre, la Région a développé un beau réseau touristique de voies où les cyclos sont rois. Un point et un conseil livre.

  • A. Bertels - Handicap International

    La vie en fonçant!

    Léa Bayukela s’est catapultée vers les sommets avec sa médaille de bronze aux championnats d’Europe de parathlétisme en Pologne. Une sacrée gagneuse.

  • Mine de cuivre et de cobalt au Congo.

    Le trésor perdu du Congo

    Comment un pays aux ressources naturelles aussi riches est-il toujours l’un des plus pauvres du monde ? Erik Bruyland répond dans son ouvrage « Cobalt Blues ».