Chevaux mutilés en France: Nagui victime d’une folle rumeur sur la toile (vidéo)

BelgaImage
BelgaImage

En France, les affaires se multiplient. Disséminées un peu partout dans le pays, les attaques contre les chevaux demeurent un mystère pour les forces de l’ordre et pour les propriétaires d’équidés qui s’inquiètent plus que jamais. Le ministre de l’Intérieur français, Gérald Darmanin, a annoncé au début du mois de septembre que 153 enquêtes étaient en cours dans de nombreux départements. Une trentaine « sont des blessures extrêmement violentes ».

Et personne n’a jamais été identifié comme responsable de ces actes ignobles. On ne sait pas non plus s’il s’agit d’un seul individu, d’un groupe ou de plusieurs coupables qui n’ont rien à voir entre eux. La piste du rituel satanique a été évoquée. Celle d’un challenge apparu sur les réseaux sociaux aussi. Mais aussi la possibilité qu’il s’agisse d’actes liés à une « frustration sexuelle ou morbide », comme l’explique Le Parisien.

Nagui au cœur d’une folle rumeur

Ces derniers jours, une rumeur complètement folle est apparue sur la toile. Elle concerne l’animateur vedette français Nagui. Certains internautes estiment qu’il serait au cœur de cette affaire de chevaux mutilés. Un « mème » absurde qui s’est transformé accusation. Nagui a été alerté par sa chroniqueuse dans l’émission de France Inter « La bande originale », l’humoriste belge Fanny Ruwet. Elle a commenté le sujet sur Twitter :

« On est d’accord que je suis OBLIGÉE d’en faire mon sujet de chronique de mercredi  ? »

La Belge a envoyé l’information à Nagui qui a d’abord dit qu’il « n’y comprenait rien ». « Je n’ai aucune idée d’où c’est parti, mais plein de gens ont commencé à dire que c’était toi le mystérieux gars qui mutilait des chevaux », lui a expliqué Fanny Ruwet, comme l’épingle Sudpresse. Nagui a botté en touche : « Ok, je suis super trop vieux (pour comprendre), et soulagé ». Toujours est-il que cette idée saugrenue ne va pas faire avancer l’enquête de la police française.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern