Sans détour, Lady Gaga se livre sur sa dépression liée à sa célébrité

BelgaImage
BelgaImage

Être Lady Gaga n’est pas un long fleuve tranquille. En marge de la sortie de son dernier album, Chromatica, la star américaine s’est quelque peu confiée aux médias américains au sujet des importants problèmes psychologiques qu’elle a connus. Juste après le Joanne World Tour de 2018, elle a sombré dans la dépression, comme le pointe BFMTV qui cite un entretien accordé par Lady Gaga à CBS ce 20 septembre : « Je détestais être célèbre, je détestais être une star, je me sentais épuisée et à bout de forces. J’en étais venue à regarder mon piano en disant : ‘Tu as gâché ma vie. Tu as fait de moi Lady Gaga. Ma pire ennemie, c’est Lady Gaga ». Ce n’est pas la première fois que Lady Gaga se confie à propos de ses problèmes psychologiques : en 2016, elle révélait souffrir de stress post-traumatique à la suite d’un viol survenu pendant son adolescence.

Elle poursuit, se parlant toujours à elle-même : « Tu ne peux pas aller à l’épicerie maintenant. Si tu sors dîner en famille, quelqu’un vient à ta table. Tu ne peux pas dîner en famille sans que tout tourne autour de toi. Tout tourne toujours autour de toi. Tout le temps. Et tes tenues, regarde tes tenues, pourquoi tu portes ça ? » Quant aux proches qui tentaient de l’aider, elle a aussi un mot à leur faire passer : « Je suis Lady Gaga, tu ne comprends pas ce que c’est, je veux m’habiller comme je veux et être qui je veux sans que les gens ne me remarquent, pourquoi est-ce que tout le monde me remarque, je suis tellement triste, je ne sais même plus pourquoi, pourquoi tu me fais parler de ça ? »

Plus que ça, Lady Gaga a souffert mentalement, jusqu’à avoir des pensées suicidaires : « Pendant plusieurs années, j’ai vécu dans une maison où des gens me surveillaient pour s’assurer que j’étais en sécurité ». Son quotidien était devenu infernal : « J’ai passé beaucoup de temps dans une espèce d’état de catatonie où je ne voulais rien faire. Et puis, finalement, je me suis doucement mise à faire de la musique et à raconter mon histoire à travers mon album ». Un album, Chromatica, qui se révèle plutôt sombre : « Il n’y a pas une seule chanson de cet album qui ne soit pas vraie ».

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern