Accueil Soirmag Royal

Le prince Charles et Dracula

C’est l’histoire d’une bénédiction qui se transforme en malédiction…

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

Est-ce parce qu’on lui prête un lien généalogique avec Vlad Tepes, autrement appelé Vlad l’Empaleur ou le comte Dracula, dont la légende est associée au château de Bran dans les Carpates, propriété de l’archiduc Dominic de Habsbourg, fils de la défunte princesse Ileana de Roumanie ? Entre l’héritier du trône britannique et la Roumanie, c’est un coup de foudre qui remonte à 1998. À l’époque, le prince de Galles effectue son premier voyage en Transylvanie, une région de Roumanie rendue célèbre par le comte Dracula. Le coup de foudre s’est depuis transformé en une véritable histoire d’amour, avec des preuves d’affection au fil des années. En 2006, le fils aîné de la reine Elizabeth II a ainsi acheté une maison de campagne à Viscri, à un peu moins de quatre heures de route au nord de Bucarest, la capitale roumaine.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Royal

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs