Quelle part de la fortune d’Albert II pourrait recevoir Delphine Boël en héritage?

Quelle part de la fortune d’Albert II pourrait recevoir Delphine Boël en héritage?
©Belga

Fille cachée du roi Albert II, Delphine Boël est devenue un membre à part entière de la famille royale. Elle portera maintenant le nom de son père biologique, soit de Saxe-Cobourg Gotha. Si ce nouveau patronyme ne lui permet pas de prétendre à une dotation, il lui donne par contre accès à une partie de l’héritage d’Albert II, au même droit que les enfants que le roi a eus avec Paola, soit notre roi actuel Philippe, Laurent et Astrid. Chacun des enfants recevra un huitième de la fortune totale d’Albert II. En effet, selon la loi belge, seuls 50 % du patrimoine revient aux enfants, rappelle 7sur7. Mais que représente en réalité cet héritage ? Qui sait à combien s’élève réellement la fortune du roi Albert II ? Nul ne le sait, à part le principal concerné.

Depuis de nombreuses années, les comptes du roi sont l’objet de rumeurs parfois plus folles les unes que les autres. Car la famille royale a toujours été très discrète sur le sujet, communiquant officiellement là-dessus pour la dernière fois en… 1999. À cette époque, selon les dires des Saxe-Cobourg Gotha, la fortune du roi Albert s’élevait à 12,4 millions d’euros. Une somme qui ferait de la monarchie belge une des plus pauvres d’Europe, mais qui a été reconfirmée par la famille royale en 2010 : « Le montant communiqué en 1999 est toujours exact. Toutes les autres estimations sont de pures inventions ».

12 millions ou 2 milliards ?

Mais une somme qui est aussi bien éloignée de certaines estimations réalisées ces dernières années, faites autant par des magazines financiers que par des experts de la monarchie, qui vont de 25,5 millions à… 2,3 milliards d’euros. En 2020, le spécialiste des coûts de la monarchie à la VUB Herman Matthijs s’était exprimé sur le sujet auprès du Nieuwsblad, annonçant que la fortune du roi Albert devait « avoisiner les 200 millions d’euros ».

Si on reste sur cette estimation, Delphine Boël pourrait donc prétendre à environ 25 millions d’euros d’héritage, le même montant que recevraient également le roi Philippe, Laurent et Astrid. Mais il n’est pas impossible qu’Albert II ait effectué don d’une partie de sa fortune à son épouse Paola. N’étant la fille que du Roi, Delphine Boël n’aurait donc aucun droit sur ce qui appartient à la Reine, au contraire des trois autres enfants d’Albert II, dont la mère est Paola. Il se peut donc que la « nouvelle » princesse de Belgique ne touche qu’un héritage « réduit », explique encore 7sur7.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern