La star de téléréalité Loana internée après une crise de démence dans les rues de Paris

BelgaImage
BelgaImage

Loana vit des jours difficiles. Ces dernières semaines, la vedette de téléréalité, notamment célèbre pour sa participation à l’émission « Le Loft » en 2001, est revenue sur le devant de la scène en accusant son ex-conjoint de violences conjugales. L’affaire avait pris une tournure médiatique, les deux individus se répondant par médias interposés. Et visiblement, pour Loana, la situation se complique encore davatange. D’après le site StarMag, depuis relayé par de nombreux médias people, Loana aurait fait une crise de démence dans les rues de Paris.

Loana, 43 ans, aurait été prise en charge par des pompiers parisiens qui l’aurait ensuite emmenée à l’hôpital Bichat. La vedette française aurait ainsi été aperçue dans les rues de la capitale française après avoir « probablement abusé de substances illicites ». StarMag, relayé par la DH, écrit que Loana serait allée jusqu’à « exhiber sa poitrine sur la voie publique, lors d’une bouffée délirante ». Un témoin de la scène aurait raconté à StarMag que la star de téléréalité, connue pour sa fragilité, « est sortie de chez elle apeurée et désorientée », à la recherche de son chien qu’elle ne trouvait plus chez elle : « Elle errait dévêtue sur la voie publique à proximité de son appartement parisien du 8e arrondissement ».

Après un passage à l’hôpital Bichat, Loana aurait ensuite été conduite dans un établissement psychiatrique où elle devrait passer quelques jours. Une proche de la quadragénaire, interrogée par Voici, fait part de ses inquiétudes au sujet de la fragilité émotionnelle de Loana et de son rapport aux substances illicites : « Tout ce qu’elle prend commence à se voir physiquement. Elle a repris du poids, elle perd ses cheveux, n’a jamais finalisé des soins dentaires urgents ». Par ailleurs, Loana alternerait entre « crises de panique et moments d’hypocondrie » et manquerait de suivi psychologique.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?