Petite histoire d’un grand tableau belge: l’entrée du Christ à Bruxelles

« L’entrée du Christ à Bruxelles », 1920.
« L’entrée du Christ à Bruxelles », 1920. - DR

Une foule grotesque et bigarrée ! Des centaines de visages, tous différents, blancs, roses, rouges, vieux, jeunes, masculins, féminins, emplissent la magistrale toile « L’entrée du Christ à Bruxelles ». Les uns sont masqués, les autres chapeautés. Certains jouent d’un instrument de musique, tapent sur une grosse caisse, soufflent dans un cor ou une flûte. D’autres marchent. Mais tous sont grimaçants, grinçants, disgracieux. Dans cet essaim humain, on cherche le Christ qui donne son titre au tableau. Où est le fils de Dieu ? On le découvre perdu dans la multitude. Une...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern