Traitement des malades du coronavirus: ce qui a changé

Comme d’autres hôpitaux, le CHR de Liège fait face à un afflux de victimes du Covid. Les nouveaux traitements ne sont malheureusement pas encore très efficaces, comme en témoigne le D
r
 Benoît Pirotte (en médaillon), infectiologue et référent pour les traitements contre le coronavirus dans cette institution liégeoise.
Comme d’autres hôpitaux, le CHR de Liège fait face à un afflux de victimes du Covid. Les nouveaux traitements ne sont malheureusement pas encore très efficaces, comme en témoigne le D r Benoît Pirotte (en médaillon), infectiologue et référent pour les traitements contre le coronavirus dans cette institution liégeoise. - BelgaImage

Près de 5.000 personnes sont décédées dans les hôpitaux belges lors de la première vague de coronavirus. Combien cette fois-ci ? La situation est devenue critique en quelques jours, se compliquant nettement avec un afflux de malades dans les institutions hospitalières, certaines déjà débordées. Par rapport à mars dernier, les traitements administrés ont évolué et l’on peut espérer que le nombre de personnes sauvées grimpe, même si rien n’est sûr. Sur le terrain, les médicaments employés et les techniques utilisées changent, compte tenu de l’expérience de la première vague, mais le...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern