Accueil Actu Soirmag

En Grande-Bretagne, cette publicité qui montre le père Noël malade du Covid-19 crée la polémique (vidéo)

Un spot se voulant préventif a provoqué la colère de bon nombre de Britanniques qui jugent les images « traumatisantes » pour le jeune public.

Temps de lecture: 2 min

Ces derniers jours, la Grande-Bretagne subit un regain de coronavirus sur son territoire. Si la campagne de vaccination contre le Covid-19 a commencé chez les citoyens britanniques, le déconfinement progressif décidé provoque donc déjà des effets au regard des chiffres. Comme l’épingle le Huffington Post, le Royaume-Uni lance donc plusieurs initiatives pour éviter que les fêtes de fin d’année ne provoquent une recrudescence encore plus importante du virus. Parmi ces initiatives, un spot qui montre le père Noël malade du coronavirus ne passe pas.

>L'OMS rassure: le Père Noël immunisé contre le Covid, il pourra apporter les cadeaux

La vidéo produite par NHS, une organisation qui recueille des fonds pour des associations de santé, crée donc la polémique. On y voit un homme à la longue barbe blanche sévèrement touché par le Covid-19 et transporté en urgence à l’hôpital. En détresse respiratoire, il est pris en charge par les équipes médicales ... peut être aisément identifié comme le père Noël. L’utilisation de ce personnage, importante figure pour les enfants, a provoqué la colère de plusieurs parents qui ont partagé leur ressenti sur les réseaux sociaux.

Nos confrères épinglent notamment ce message : « L’obsession du covid-19 devient de plus en plus affolante. Au Royaume-Uni, une publicité de Noël de la NHS montre des médecins se battant pour maintenir en vie le Père Noël. Considérant ne pas avoir suffisamment terrifié les adultes, ils veulent maintenant traumatiser les jeunes enfants avec cette maladie alarmiste ». Face à la controverse et à une publicité jugée « perturbante » et « insensible », l’association NHS a réagi :

« Nous sommes désolés pour les parents des jeunes enfants qui ont été bouleversés en regardant cette vidéo et pour les jeunes enfants eux-mêmes, ce n’était pas le public visé par cette publicité ».

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une