Les frères Goncourt, le prix et les hommes

Belgaimage
Belgaimage

Plus personne ne le sait mais derrière « le » Goncourt se font silencieusement oublier « les » Goncourt. Le souvenir de ces deux frères, Edmond et Jules, le premier né en 1822 et le second en 1830, s’est enseveli sous le prix qui porte leur nom. Ils furent pourtant des curiosités fameuses de leur temps.

En 1848, leur mère mourante, dernier pilier de cette famille fraîchement « aristocratisée », les abandonne l’un à l’autre. Ils ne se sépareront plus. Edmond est massif, brun et taiseux. Jules est blond, chétif et espiègle...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern