Judiciaire: enquête sur un mystère total

Le 21 avril 2011, il est 10h30 quand cinq policiers de Nantes découvrent les premiers bouts de chair humaine sous le jardin de la famille Dupont de Ligonnès. À gauche de la cave, la police judiciaire creuse et remonte sept corps enterrés ! Les deux chiens du foyer et cinq victimes humaines : les quatre enfants de Xavier Dupont de Ligonnès et Agnès, son épouse. Ces tombes, mêlées à un obscur rite funéraire, permettent de conclure qu’un sordide fait divers s’est joué dans cette maison de Loire-Atlantique. Le père, unique suspect, est introuvable. Après avoir minutieusement perpétré...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern