À la télé ce soir: The Voice, Martin Weill ou Michel Cymes ?

À la télé ce soir: The Voice, Martin Weill ou Michel Cymes ?
RTBF

«The Voice», 20h30 sur La Une

48 talents, 4 coachs et Maureen Louys pour orchestrer "The Voice Belgique", l'événement musical produit et réalisé par la RTBF, dans son grand studio de Média Rives à Liège.

«Martin Weill à la conquête de Las Vegas», 20h35 sur Tipik

Martin Weill part à la conquête de Las Vegas, la ville de la démesure, de l'exubérance et du vice. Sin City est l'endroit où le monde entier débarque pour se défouler. L'émission fait découvrir la ville dans tous ses états : le fast du Strip, les casinos et boîtes de nuit mais aussi la vie dans les tunnels.

«Les pouvoirs extraordinaires du corps humain», 21h05 sur France 2

Fatigue, insomnies, ronflements : comment mieux dormir ?

Les étoiles de Dominique Deprêtre

«Les incorruptibles», à 20h00 sur Club RTL - Trois étoiles

Si de nombreuses productions hollywoodiennes se sont lamentablement plantées en réadaptant au grand écran les meilleures séries télévisées, celle-ci fait totalement exception à la règle. Le talent inné de Brian De Palma et la musique d’Ennio Morricone servent un scénario aussi brillant que Sean Connery et Robert De Niro dans les seconds rôles. Le film révéla en sus un certain Kevin Costner… Quel luxe inouï ! Rappelons que le regretté James Bond initial du grand écran fut récompensé de l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle.

«Joy», à 20h10 sur Plug RTL - Trois étoiles

L’auteur des réputés « Rois du désert », « Fighter » et « Happiness Therapy » aborde cette fois le biopic avec ce portrait de Joy Mangano, authentique inventrice d’ustensiles domestiques astucieux devenue reine du télé-achat, incarnée par Jennifer Lawrence en personne entourée d’une sacrée distribution incluant Robert De Niro, Bradley Cooper, Isabella Rossellini et on en passe. Encore une probante exploitation du « rêve américain ».

«Yes Man», à 20h15 sur AB3 - Trois étoiles

Après le délirant « Menteur, menteur » et l’original « Bruce tout-puissant », revoici Jim Carrey victime d’un sortilège, dans une comédie pas si innocente que ça et taillée sur mesure pour son charisme et ses pitreries. On aurait pu craindre une énième resucée mais, après une mise en place très classique, le film décolle sur un rythme croissant où le dynamisme de l’acteur canadien est exploité au mieux. Une fois qu’on est pris dans la tourmente, on n’arrête plus de rire.

«Le capital», à 22h10 sur Club RTL - Trois étoiles

Le style dénonciateur de l’infatigable auteur arcadien de « Section spéciale » (qui doit fêter en février ses 88 ans) s’applique à merveille à une actualité plus brûlante que jamais. Inattendue et surprenante, la partie d’échecs entre Gad Elmaleh et Gabriel Byrne est passionnante d’un bout à l’autre.

«The Constant Gardener», à 01h20 sur Arte - Trois étoiles

Adapté d’un roman de John le Carré, ce thriller de politique-fiction confirmait pleinement les talents du metteur en scène de « Cidade de Deus ». Dénonciateur et terrifiant d’un côté, émouvant et romantique de l’autre : on appelle ça du grand cinéma.

 
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern