Emmanuel André: «Il faut vacciner plus vite!»

Pour le médecin microbiologiste Emmanuel André, de la KULeuven, «une augmentation exponentielle des contaminations, une troisième vague» est possible. Il ajoute: «Nous n’avons que quelques semaines devant nous pour vacciner toutes les personnes fragiles, les plus à risque d’être hospitalisées.» Il faut absolument accélérer la vaccination, dit-il: «On est capable de faire voter des millions de gens le même jour, on doit aussi être capable de vacciner des millions de Belges en quelques jours. S’il le faut, arrêtons le pays le temps nécessaire.»
Pour le médecin microbiologiste Emmanuel André, de la KULeuven, «une augmentation exponentielle des contaminations, une troisième vague» est possible. Il ajoute: «Nous n’avons que quelques semaines devant nous pour vacciner toutes les personnes fragiles, les plus à risque d’être hospitalisées.» Il faut absolument accélérer la vaccination, dit-il: «On est capable de faire voter des millions de gens le même jour, on doit aussi être capable de vacciner des millions de Belges en quelques jours. S’il le faut, arrêtons le pays le temps nécessaire.» - BelgaImage

La semaine dernière, des dizaines de cas de dangereux variants du coronavirus avaient déjà été détectés dans notre pays, des variants britanniques (notamment à Anvers et Houthulst) mais aussi quelques variants sud-africains. Ces virus mutants inquiètent les autorités et les experts, car ils sont nettement plus contagieux. Leur dissémination dans la population fait planer l’ombre d’une troisième vague, explique Emmanuel André, microbiologiste à la KULeuven et expert du coronavirus. Il a répondu à nos questions.

On a...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern