À la télé ce soir: «Ninja Warrior» ou «Symphonissime»

BelgaImage
BelgaImage

Ninja Warrior, à 21h05 sur TF1

Qui sera le plus rapide, le plus agile, le plus fort et le plus endurant pour arriver au bout du parcours des héros ? Ils en rêvent tous, mais le chemin pour y parvenir est des plus difficiles cette saison. Les meilleurs candidats devront non seulement vaincre le parcours mais aussi gravir la mythique « Tour des Héros » plus rapidement que Jean Tezenas du Montcel.

Symphonissime, à 21h05 sur France 2

Face à la crise sanitaire, France télévision reste mobilisé et propose une soirée exceptionnelle dans l’écrin majestueux du Théâtre du Chatelet. À ce titre, France 2 a réuni les plus grands artistes de la chanson française. Venus de tous les horizons, ils interprètent en live et en public, les plus beaux airs du répertoire musical actuel.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Une vie cachée », à 20h30 sur Be 1 – Trois étoiles

de Terrence Malick (2019)

Jadis au générique de « L’empereur du goût », nos compatriotes Matthias Schoenaerts et Johan Leysen figurent aux côtés d’August Dielh et du regretté Bruno Ganz dans ce biopic évoquant la tragique destinée d’un objecteur de conscience autrichien sous le nazisme et béatifié par Benoît XVI en 2007. Le voici également immortalisé par l’auteur de « La ligne rouge », dans son style faussement épuré habituel et toujours aussi précieux.

« Miss détective » à 20h05, sur TIPIK – Deux étoiles

de Donald Petrie (2000)

Confrontée au flegme plus « british » que jamais de ce bon vieux Michael Caine (toujours très actif à bientôt 88 ans), Sandra Bullock incarne avec une belle conviction l’héroïne de cette comédie policière assez réussie, qui connaîtra même une suite quelques années plus tard, mais sans l’ex-sergent Palmer ni Candice Bergen non plus… Hélas !

« Kill Bill : volume 1 » à 20h15, sur Plug RTL – Deux étoiles

de Quentin Tarantino (2003)

Premier volet du diptyque culte, ode rythmée et stylisée à la violence et à l’humour noir-sang-jaune : élément clé de la modernité cinématographique pour certains ou ridicule voire indigeste assemblage de clips sans queue ni tête pour d’autres. Fan absolu de Morricone, l’enfant terrible de Knoxville (Tennessee) utilise déjà, cinq ans avant « Inglourious Basterds », des extraits de la B.O. de son film préféré, « Le bon, la brute et le truand ».

« Ce qui vous attend si vous attendez un enfant » à 22h10, sur Plug RTL – Une étoile

de Kirk Jones (2012)

Sorte de mix de « En cloque » et « Valentine’s Day », un film choral de plus dans un style qui n’en finit plus de s’épuiser et qui semble pourtant garder encore la cote auprès d’un certain public.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern