Birmanie: elle donne son cours de cardio sans voir le coup d’Etat qui se déroule derrière elle (vidéo)

Birmanie: elle donne son cours de cardio sans voir le coup d’Etat qui se déroule derrière elle (vidéo)
Capture d’écran Twitter

Ce lundi, le jour se lève sur la capitale birmane Naypyidaw et comme à son habitude, Khing Hnin Wai se rend sur l’immense avenue Yaza Htarni, avec ses 20 bandes de circulation, pour y faire son cours d’aérobic. Mais hier était un jour spécial. Un coup d’Etat militaire met alors fin à la fragile démocratie du pays et au mandat de Aung San Suu Kyi, cheffe du gouvernement. Tout cela se passe juste derrière Khing Hnin Wai mais comble de l’histoire, elle ne le remarque même pas.

Comme si de rien n’était

La professeure est en effet tellement concentrée sur ses exercices physiques que rien de ce qui se passe dans son dos n’attire son attention. La musique techno assourdissante ne l’incite d’ailleurs à faire attention aux militaires qui se déploient sur l’avenue Yaza Htarni. Cet axe de communication relie en effet les bâtiments du Parlement birman et la zone militaire de Naypyidaw, d’où cet important convoi de soldats. On voit même que les voitures se dirigent plus précisément vers le palais présidentiel, situé juste à côté du rond-point du Lotus Royal, où la professeure de cardio se trouve.

Il faut dire que d’habitude, quand Khing Hnin Wai se rend sur l’avenue Yaza Htarni pour son cours, il ne se passe jamais rien, comme elle l’explique sur Facebook. La route a beau être démesurément grande, elle est aussi souvent désespérément vide. Ce n’était pas le cas ce lundi. Mais ça, Khing Hnin Wai ne le remarquera qu’après coup.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern