«Les aventures du jeune Voltaire», la nouvelle saga de France 2 sur la jeunesse de l’écrivain

L’acteur Thomas Solivérès interprète le rôle du jeune Voltaire.
L’acteur Thomas Solivérès interprète le rôle du jeune Voltaire. - Capture d’écran Facebook

Loin du Voltaire vieillissant et célèbre généralement retenu, on découvre le futur philosophe des Lumières, né François-Marie Arouet et roturier de naissance, bousculant dès la vingtaine toutes les conventions par son irrévérence, bien avant sa rencontre amoureuse et intellectuelle avec la marquise Emilie du Châtelet.

«Voltaire a eu une vie de jeune homme. Dès ses 20 ans, il apparaissait comme un petit ambitieux insolent, refusant de se taire contre l’intolérance et l’arbitraire», explique à l’AFP Georges-Marc Benamou, qui cosigne le scénario avec le réalisateur Alain Tasma.

«C’est un personnage extrêmement moderne, extravagant, toujours en colère, courageux dans chacun de ses combats contre l’intolérance et le fanatisme religieux. Pas à pas, il est devenu Voltaire. On a fait de sa jeunesse méconnue un film de cape et d’épée, mais aussi du combat d’idées», ajoute l’écrivain. Celui-ci prépare par ailleurs une grande histoire de la Guerre d’Algérie, mais aussi une adaptation pour la télévision de «La Peste» d’Albert Camus dont il vient d’acquérir les droits.

«Voltaire est le Coluche des Lumières, un provocateur qui a enfoncé tous les blocages de l’époque. Il a été féministe avant l’heure, l’inventeur de la liberté, construisant tous les éléments qui vont faire la Révolution française», souligne encore M. Benamou, passionné par «le plus turbulent des philosophes».

Tournée au château de Chantilly (Oise) avec les contraintes des gestes barrière, la saga des «Aventures du jeune Voltaire», fresque moderne à la dramaturgie haletante, comprend quatre épisodes diffusés deux par deux, offrant des reconstitutions très réussies et servie par un casting efficace.

Thomas Solivérès, révélé au théâtre en 2012 au côté de Line Renaud dans la pièce «Harold et Maud», fait merveille dans le rôle de l’espiègle et attachant jeune Voltaire, plein de fougue. Thibault de Montalembert, l’agent-star de la série «Dix pour cent», livre une belle partition dans le personnage du duc d’Orléans. Hippolyte Girardot campe le duc de Sully et Valérie Bonneton est la marquise de Bernières.

Alors que son père veut en faire un notaire, le futur Voltaire préfère devenir poète et rompre les liens familiaux pour y parvenir. «S’il faut prendre ce risque pour connaître la gloire, j’en accepte les maux, les peines, les déboires. Mais de ma poésie la secrète alchimie me conduira sûrement à l’Académie».

«Les séries d’époque peuvent faire peur à certains, mais ce n’est pas un cours d’histoire. C’est le parcours d’un impertinent, moderne et audacieux», confie Thomas Solivérès. «Je ne pouvais pas passer à côté de ce rôle

AFP

 
  • Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel ort vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

  • Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.