«Place Royale» renaît de ses cendres sur RTL-TVI

«Place Royale» renaît de ses cendres sur RTL-TVI
Capture d’écran

Cela fait presque trois ans que le public a fait le deuil de « Place Royale ». Et voilà que maintenant, la nouvelle vient de tomber : l’émission est ressuscitée par RTL-TVI ! Aucune date précise de retour n’a été dévoilée mais cette renaissance a été confirmée via Sudpresse. La seule indication de ce point de vue-là, c’est que c’est pour prochainement. Pour le reste, on en sait un peu plus sur la teneur de ce come-back.

Un reformatage ou un copier-coller ?

La principale information, c’est le retour de Thomas de Bergeyck à la tête de l’émission qui comptait 27 années d’existence. Il reprend ainsi les rênes du programme qu’il avait animé à partir de 2010. Après la disparition de « Place Royale », il n’a cessé d’espérer son retour. En septembre dernier, cela a été acquis mais en radio seulement, sur Bel RTL. Aujourd’hui, avec la télé, il peut savourer sa victoire.

Il ne sera cependant pas secondé par Emilie Dupuis, comme cela était le cas auparavant. Un nouveau duo a donc dû être formé et c’est la speakerine de RTL-TVI Laura Beyne qui se chargera de cette tâche.

Il reste enfin une grosse zone d’ombre : s’agira-t-il d’une émission hebdomadaire, comme auparavant ? La chaîne privée n’a pas voulu donner d’indication à ce sujet pour l’instant. Il se pourrait que le programme se présente aussi de manière événementielle, lors d’un mariage princier par exemple. Là aussi, il faudra rester vigilant pour savoir ce que RTL-TVI décidera de faire exactement avec cette « Place Royale » 2.0.

 
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Misha, le bébé miracle

    BelgaImage

    Née à la suite d’une greffe d’utérus, elle est le fruit d’une transmission mère-fille. Une grande première médicale qui rend l’espoir à de nombreuses femmes.