Hélène de Fougerolles, l’actrice dans Balthazar, se confie sur sa fille: «Ma fille n’est pas handicapée mentale» (vidéo)

BelgaImage
BelgaImage

C’est ce dimanche 14 février que l’actrice Hélène de Fougerolles s’est exprimé pour la première fois sur son histoire et notamment sur sa fille, Shana, née autiste. Elle était invitée sur le plateau de Sept à Huit à l’occasion de la sortie de son livre « T’inquiète pas maman, ça va aller », en vente à partir du 24 février aux éditions Fayard. Alors qu’elle était interrogée par la journaliste Audrey Crespo-Mara, Hélène de Fougerolles a évoqué sa fille.

C’est la gorge serrée qu’elle s’est exprimée : « Il y a quinze ans, il n’y avait pas de diagnostic possible parce que soit un enfant est handicapé mental, soit un enfant va bien. Mais il n’y a pas d’entre-deux. Donc, là on commence à nous dire qu’il y a un gros problème mais ils ne savent pas ce que c’est. On n’a pas d’autre alternative que de la mettre dans ce qu’ils appellent un hôpital de jour ». Ce qui est difficile pour Hélène de Fougerolles, c’est de prononcer les mots de handicap mental : « Ça aussi, c’est un mot qui est difficile (…). Il y a certains mots comme ça qui ne passent pas (…) parce que ma fille n’est pas handicapée mentale pour moi ou déficiente mentale ».

Elle poursuit sur les aspects qui sont souvent oubliés quand il est question d’enfants différents : « On ne parle pas de la magnifique intelligence émotionnelle, l’empathie, la gentillesse, la bonté, le cœur de ces personnes-là ». Elle continue : « Elle n’est pas handicapée mentale, elle est différente. Elle est géniale ! Ils ne le voient pas, c’est leur problème ».

 
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern