La traque des chevaux d’Hitler

En mai 2015, la police allemande retrouve et saisit les deux chevaux de bronze sculptés par Josef Thorak.
En mai 2015, la police allemande retrouve et saisit les deux chevaux de bronze sculptés par Josef Thorak. - Belgaimage

Appâtés par un faux acheteur américain prêt à mettre 16 millions de dollars sur la table, des intermédiaires véreux et des collectionneurs d’art nazi ont fait resurgir six statues de Thorak, Breker et Klimsch, les sculpteurs officiels du IIIe  Reich, dont deux immenses chevaux de bronze qui ornaient l’entrée arrière de la chancellerie d’Adolf Hitler à Berlin. Le piège s’est refermé sur eux le 20 mai 2015, au terme d’une enquête d’une année, clôturée par sept perquisitions menées par 200 policiers dans cinq Länder différents.

...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern