«Mariés au premier regard»: il a dit «oui» pour un mariage… dont il ne voulait pas (vidéo)

«Mariés au premier regard»: il a dit «oui» pour un mariage… dont il ne voulait pas (vidéo)
Captiure d’écran RTL

Comme le veut le principe de l’émission, ils auraient dû former un couple parfait. Un haut taux de compatibilité, des points communs et de grandes chances de s’entendre parfaitement. Mais finalement, ce 28 février, les experts du programme chargés de créer la parfaite idylle se sont royalement plantés ! Junior, « l’heureux marié » venu de Manage, n’est pas du tout ravi de sa rencontre puis de son mariage express avec l’Écaussinnoise Manon. Après l’officialisation de leur liaison devant le bourgmestre, Junior a été trouver ses amis et a fait une volte-face digne des plus grands moments de l’émission.

« Au moment où je dis oui, j’espérais qu’elle me dise non »

Tout avait pourtant l’air de bien se passer avant cela. Manon avait néanmoins déjà le pressentiment que quelque chose clochait. Alors que Junior est parti voir ses amis, elle déclare : « Je crois qu’il est déjà épuisé de moi ». En réalité, ce n’est pas qu’une impression, bien au contraire. Au même moment, Junior se livre sans tabou à ses « frères ». « Je vais être honnête avec toi, ce n’est pas mon style de femme du tout », dit-il alors qu’il avait auparavant déclaré ne pas prêter attention au physique. « C’est hors de question, hors de question frère. C’est compliqué de dire non, je n’ai pas osé. Ce qui m’a vraiment fait dire oui, c’est que vous étiez tous ici. C’est le seul truc qui m’a fait dire oui. S’il n’y avait pas de fête après, je disais non », a-t-il poursuivi.

« Maintenant, on va partir en voyage, on va prendre sur nous. On fera ce qu’on a à faire là-bas. Si on devait se prendre la tête, on ne le fera jamais devant les caméras. Il y a la Belgique entière qui va nous regarder. Ce sont un million de téléspectateurs. J’étais canon dans la Ferrari, je savais très bien que personne n’allait me dire non. Au moment où je dis oui, j’espérais qu’elle me dise non », développe-t-il.

Un comportement qui a stupéfait les sexologues de l’émission. « On peut se demander comment va tourner l’expérience parce que visiblement Junior a dit ‘oui’ pour de mauvaises raisons », analyse Catherine Solano. « Il n’est pas en phase avec lui-même et il n’assume pas le fait d’avoir dit ‘oui’. Pour essayer de ne pas perdre la face à ses amis et de ne pas perdre cette virilité, il va expliquer maladroitement les raisons pour lesquelles il a dit oui. Le problème, c’est que mentir ou se mentir, c’est parfois prendre le risque de faire du mal quand même. C’est reculer pour mieux sauter », explique le psychologue Jean-Luc Beaumont, qui n’est pas très optimiste pour la suite.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern