Accueil Actu Soirmag

Covid-19: une grand-mère vaccinée s’effondre en pleurs après avoir été «autorisée» à enlacer sa petite-fille (vidéo)

Cette Américaine a reçu une ordonnance de son médecin l’autorisant à faire un câlin à sa petite-fille, question de lui faire comprendre qu’elle avait quitté le « Covidland ».

Temps de lecture: 2 min

Cela fait un an qu’Evelyn Shaw, une Américaine de 81 ans, s’étaient abstenues d’enlacer ses proches. Le risque d’attraper le Covid-19 était trop grand et la peur d’y succomber la pétrifiait. Elle a donc respecté les gestes barrières et récemment, elle a pu avoir les deux doses du vaccin. Déstabilisée, elle n’osait cela dit toujours pas revoir sa petite-fille, Ateret Frank. C’est pourquoi cette dernière, aidée par sa mère, a eu pour idée de demander au médecin de famille… de prescrire un câlin. Un papier libérateur.

Un câlin inoubliable

Lorsqu’Ateret Frank est venue voir sa grand-mère, elle lui a promis un « cadeau », sans préciser ce que c’était. Evelyn Shaw était d’abord réticente à la voir. « Ma petite fille avait respecté le protocole contre le covid-19 mais je ne voulais pas la faire entrer, même si j'avais reçu le vaccin, j'étais totalement enfermée au pays du Covid », confie Evelyn Shaw à CNN.

C’est alors que cette dernière a pu prendre connaissance de la prescription de son médecin. Immédiatement, « quelque chose » a changé, dit-elle. « Cette prescription de mon docteur m'a donné le courage de lui permettre d'entrer chez moi ». S’ensuit un câlin qu’elles ne risquent pas d’oublier. « C'était merveilleux, c'était exceptionnel, a poursuivi la grand-mère à l'antenne de la chaîne américaine. Je m'en souviendrai pour le reste de ma vie ».

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une