Furieuse, Pépita réagit aux accusations de racisme dans ‘Pyramide’: «Ils m’ont manqué de respect, c’est scandaleux»

Furieuse, Pépita réagit aux accusations de racisme dans ‘Pyramide’: «Ils m’ont manqué de respect, c’est scandaleux»
Capture d’écran

Pour le premier épisode de sa nouvelle émission « Canap95 », Étienne Carbonnier, l’acolyte de Yann Barthès dans « Quotidien » sur TMC, a été recherché des extraits du jeu télévisé « Pyramide », présenté par Patrice Laffont à partir des années 90. Le jeune journaliste, en sélectionnant quelques vieilles séquences du jeu, a voulu montrer que les remarques faites en plateau par l’équipe d’animation n’étaient pas toujours respectueuses, notamment envers Pépita, qui co-présentait « Pyramide » et était aussi chargée d’apporter les boîtes de cadeau aux candidats. L’émission de Patrice Laffont a alors été taxée de sexiste et raciste par les téléspectateurs, choqués du traitement infligé à Pépita, qui a même été comparée à un singe lors d’un tournage.

Mais les passages sélectionnés par Étienne Carbonnier ont rendu la principale intéressée furieuse. Dans Le Parisien, Pépita, 48 ans, a démenti les accusations de racisme dans « Pyramide ». Contente au départ de revoir des extraits du jeu télévisé, la co-animatrice a vite déchanté : « J’étais en colère. J’en tremblais. J’en pleurais de rage. Ils parlaient du non-respect des femmes. Mais en choisissant ces images, ils se sont complètement trompés de cible ». Remontée, elle est déçue et très en colère contre TMC : « Ils m’ont fait passer pour la Noire qui subit le racisme, qui n’a pas eu le choix pour avoir un travail… On va où là ? Qui sont-ils pour parler à ma place ? Il n’y a que moi qui puisse dire si j’ai subi ou pas quelque chose ! ». « Ils m’ont manqué de respect. Ils ont voulu faire le buzz, c’est tout. C’est scandaleux », a encore affirmé Pépita.

Pour elle, Étienne Carbonnier a fait une sélection réductrice d’extraits très bien choisis, et cela fausse l’ambiance réelle qui régnait sur le plateau de tournage. « C’est un montage de petites séquences. Et il est très bien fait, si on veut jouer sur le sexisme et le racisme, mais la réalité n’était pas du tout celle-là », a-t-elle déclaré, ajoutant que les blagues faites à l’écran étaient même souvent discutées en coulisses et qu’il n’y avait « aucun sous-entendu ou malentendu ». L’ambiance de l’émission était comparable à celle d’une récréation selon Pépita, qui martèle que s’il existe un endroit où elle n’a pas subi de racisme, de misogynie ou de manque de respect, c’est sur le plateau de « Pyramide ».

« Je ne veux surtout pas qu’on touche à ‘Pyramide’, à Patrice Laffont et à Laurent Broomhead. Patrice pouvait avoir un côté austère, mais c’est un homme de cœur. C’est quelqu’un d’entier, sur qui on pouvait compter. Et entre nous, nous étions une vraie famille, à l’antenne comme en coulisses. Les personnes qui m’ont humiliée, ce sont celles de ‘Canap 95’. Pas eux », a encore déclaré Pépita au Parisien. D’ailleurs, TMC lui a proposé de venir débattre du sujet en plateau, mais la co-animatrice a refusé catégoriquement, se sentant salie par la chaîne.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern