Des scènes surréalistes et choquantes de «Pyramide» avec Pépita ressurgissent (vidéo)

Capture d’écran - Canap 95
Capture d’écran - Canap 95

Des scènes du jeu télévisé « Pyramide », diffusé de 1991 à 2003 sur France 2 et animé par Patrice Laffont, refont surface et avec grand bruit. Étienne Carbonnier est désormais animateur de l’émission « Canap 95 », qui a pour but de montrer des images d’archive de télévision de son enfance. Lors de l’émission du mardi 30 mars, le journaliste a montré une sélection de passages choquants concernant le traitement de Pépita dans l’émission.

La jeune femme avait pour rôle d’apporter les cadeaux pour les invités et parfois de co-animer l’émission. Dans les passages qui sont ressortis, Pépita est constamment humiliée, cible de blagues racistes et sexistes. Tout y est entre les réflexions aberrantes et les rires du public, visiblement pas choqués de la situation à l’époque.

Sexisme et racisme

Dans l’un des extraits, Pépita arrive sur le plateau pour apporter des paquets. Patrice Laffont l’invite à rester et à venir s’asseoir, sauf qu’elle n’a pas de siège. Patrice Laffont lui rétorque alors de venir s’asseoir sur ses genoux et insiste. Pépita ne se laisse pas faire, répond « Je n’oserais pas » et quitte le plateau.

Dans la séquence suivante, Pépita est habillée dans un ensemble jaune. Les remarques n’attendent pas avant de fuser : « Pulpeuse comme un citron ». S’en suit un échange entre Patrice Laffont et un autre homme sur le plateau : « Je n’insisterai pas, je peux avoir la même pour rien » déclare-t-il, et l’autre d’ajouter : « La même en blanc ».

Enfin, quand Pépita reçoit une carte postale avec un singe dessus, Nathalie Bartin s’exclame : « Oh c’est vous en photo Pépit’  ! ». Un participant répond : « C’est à force de manger des bananes, voilà ce que ça fait ». Les rires du public suivent à chaque fois ces interventions. Pépita répond avec ironie, visiblement fatiguée de ces remarques.

Patrice Laffont réitère en 2014

Le Figaro a retrouvé un entretien de Patrice Laffont accordé à Télé Loisirs en 2014. Là encore, le présentateur sait montrer son manque de considération : « Au départ, Pépita ne devait rien faire dans l’émission, à part remettre des boîtes de jeux, c’est-à-dire les potiches de l’époque. Elle est l’exemple de personne qui n’avait pas un grand rôle et à qui on a voulu en donner un avec une émission à présenter, elle a été mauvaise comme tout ! Ce n’était pas son parcours » expliquait-il.

Aujourd’hui, les téléspectateurs ne laissent plus passer cela et les réactions ont été nombreuses sur Twitter après la diffusion des extraits.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Chasseurs de microbes (13)

    L’expérience de Pasteur sur les bâtonnets produisants l’acide lactique le convainquit - pourquoi?, nul ne le sait.

    Du XVIIe siècle à Louis Pasteur, Paul De Kruif raconte dans un livre passionnant l’existence hors normes et les découvertes magnifiques de grands savants, pionniers de la science et bienfaiteurs de l’humanité.