«Quotidien» se moque des candidats de «The Love Experiment» (RTBF) (vidéo)

«Quotidien» se moque des candidats de «The Love Experiment» (RTBF) (vidéo)
D.R.

Ces deux dernières années, « Quotidien » a bien aimé taquiner la Belgique en blaguant sur le concours des Miss de ce côté-ci du Quiévrain. Désormais, l’un des chroniqueurs favoris de Yann Barthès, Etienne Carbonnier, s’est attaqué à une autre émission belge, toujours de manière aussi humoristique. Sa cible : « The Love Experiment », le programme de la RTBF présenté comme « un genre de Tinder grandeur nature et sans pitié ». En faisant un best-off des flops de l’émission, TMC a même attiré l’attention de la télévision publique belge qui a répondu dans un article au ton « bon joueur ».

Le meilleur du pire de la drague

Dans la compilation d’Etienne Carbonnier, on voit les candidats qui se sont faits remarqués pour leurs techniques de drague pas toujours fines. « Ecoute, tu es très bien formée, pour ne pas dire t’es bonne », lâche par exemple un des candidats, Michael. « Quotidien » ne manque d’ailleurs pas de rappeler ce ce dernier disait avant la rencontre, toujours dans le même style très direct : « Ce que je regarde en premier chez une femme, c’est plutôt… ses fesses ». TMC montre aussi comment certains participants se prennent littéralement un vent, ou comment la production crée un moment particulièrement gênant en leur demandant de se regarder pendant quatre minutes dans les yeux.

Mais la cerise sur le gâteau, c’est Valentin, un jeune homme qui pense (vraiment) beaucoup au physique dans les relations de couple. Il se vexe ainsi de voir sa partenaire penser, contrairement à lui, qu’un beau compliment serait de louer l’apparence de l’autre. Elle préfère plutôt son « humeur », ce qui ne le touche pas du tout. Puis deuxième boulette : Valentin juge que si les femmes sont de mauvaise humeur, c’est généralement « parce qu’elles ont faim ». Pas très sexy comme réflexion mais néanmoins, à la fin de la rencontre, les deux tourtereaux repartent ensemble. Mais après, tout s'écroule. Lors de la deuxième rencontre (qui s’est déroulée dans un lieu très « intime » : sa salle de sport), la fille découvre qu’entretemps, Valentin a dragué une de ses amies à elle. « Je ne savais pas que c’était ta pote », se contente de répliquer Valentin qui a décroché pour « Quotidien » la palme du plus gros flop.

La RTBF, de son côté, juge le montage « très marrant ». Quant à dire que « The Love Experiment » est un « Tinder sans pitié », « on n’ira pas jusqu’à dire ça », réplique la télévision publique belge. « Mais on s’incline face à l’humour gentiment moqueur du chroniqueur », concède la RTBF.

Lire aussi 13766318

 
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Misha, le bébé miracle

    BelgaImage

    Née à la suite d’une greffe d’utérus, elle est le fruit d’une transmission mère-fille. Une grande première médicale qui rend l’espoir à de nombreuses femmes.