Accueil Soirmag Santé

Arthrose: de nouvelles raisons d’espérer

Près d’un million de Belges en souffrent. Réalité virtuelle, prothèse 3D, injection de plasma, la science progresse et les traitements se font moins invasifs.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 5 min

Au fil des années, l’arthrose est un peu comme la « pendule au salon » chantée par Jacques Brel, celle « qui dit oui qui dit non, qui dit : je t’attends. » Pourtant, et quelle que soit sa mauvaise réputation, l’arthrose est aussi une maladie méconnue qui résulte de l’âge, elle peut être secondaire à un traumatisme articulaire grave ou à des microtraumatismes répétés, voire à des maladies inflammatoires. Elle se caractérise par une détérioration progressive du cartilage ainsi que par la présence du liquide synovial, le « lubrifiant » de l’articulation. Tous ne sont pas égaux devant l’arthrose et des facteurs comme l’âge, le sexe (plus les femmes que les hommes) ou le poids ont leur influence.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Santé

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs