Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux
Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

Quand on s’immerge dans l’univers de cette équipe médicale toujours sur le pont, le premier détail qui frappe, c’est l’incessant concert discordant des « biiiiiip ». Un respirateur s’emporte, ici. La fréquence cardiaque d’un patient dépasse le seuil alarmant, là. Sous une lumière blanche qui éclaire durement un carrelage couleur rouille, le personnel soignant s’agite sans prêter attention aux bruits ambiants ou à la neige qui tombe dehors, en plein mois d’avril. La matinée est consacrée au tour de salle des médecins, aux soins infirmiers et aux manœuvres des kinés. Le bal,...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern