Accueil Soirmag Royal

Le prince Louis a failli ne pas avoir son titre de prince

C’est la reine Elizabeth II qui est intervenue en faveur des arrière-petits-enfants pour qu’ils aient accès à ce titre de prince et princesse.

Temps de lecture: 2 min

Le prince Louis ne devait pas être prince. La reine Elizabeth II est intervenue pour que le fils de Kate et William puisse profiter du titre de « Son Altesse Royale le Prince Louis de Cambridge ». C’est l’Express qui fait remonter cette information à propos du prince qui vient de fêter ses trois ans.

La reine Elizabeth II a donc bousculé une règle édictée sous le roi George V, concernant l’attribution des titres. Il était question de réguler qui était prompte à profiter du titre de prince et de princesse dans la lignée de succession. La règle était que tous les enfants du souverain deviendraient automatiquement prince ou princesse. Même chose pour tous les petits-enfants nés de la lignée masculine. Une règle claire mais qui oublie les arrière-petits-enfants.

La question du titre s’est donc posée à la naissance du prince George, qui donc n’aurait pas dû bénéficier du titre alors qu’il était appelé à régner un jour. Par la même occasion, la reine a décidé d’étendre ce changement aux autres arrière-petits-enfants, à savoir la princesse Charlotte et le prince Louis.

Pour le cas du prince Louis, s’il n’avait pas bénéficié de ce titre de prince, il serait probablement devenu Master Louis Cambridge ou bien Master Louis Windsor. Cependant, ce changement ne s’applique qu’aux enfants de Kate et William et non à ceux de Harry et Meghan. Une exception qui aurait provoqué quelques brouilles au sein de la famille.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Royal

Voir plus d'articles

À la Une