Accueil Actu Stars

Le patron du lobby pro-armes américain NRA embarrassé par une vidéo où il chasse un éléphant

Les pattes ont été récupérées pour en faire un élément de décoration dans sa demeure. L’affaire fait un tollé général aux Etats-Unis, autant pour les scientifiques que les chasseurs.

Temps de lecture: 3 min

Ces derniers jours, Wayne LaPierre, vice-président du puissant lobby pro-armes National Rifle Association (NRA), a fait le tour des médias américains. Une vidéo datant de 2013, découverte par le New Yorker et The Trust, le montre en train de tirer sur un éléphant au Botswana, alors qu’il s’agit d’un animal protégé. Selon le quotidien new-yorkais, ces images avaient été tenus secrètes, la NRA redoutant un possible « fiasco en termes de relations publiques ». Cela n’a pas manqué : les critiques pleuvent sur le lobbyiste.

Des images polémiques

Sur la vidéo (à partir de 6 min 35 secondes ci-dessous), on voit Wayne LaPierre au milieu de la savane, en train de viser l’éléphant. Il tire mais l’animal a beau être tout proche, il manque sa cible et ne le blesse qu’un peu. Un guide l’emmène ensuite encore plus près pour qu’il soit à bout portant mais c’est encore raté. « Je ne sais pas où vous tirez », s’étonne alors le guide avant qu’un autre homme se charge de donner le coup fatal au pachyderme. Si elle ne se terminait pas si mal, la scène ferait presque sourire : Wayne LaPierre se vante en effet d’être un « chasseur habile ».

Des images montrent ensuite sa femme, Susan, tuant un autre éléphant. Après avoir déclaré que « c’était fantastique » et qu’elle se sentait « bien », elle coupe la queue de l’animal et crie « Victoire ». « C’est trop cool », se réjouit-elle. En plus de ce trophée, le couple a ramené à la maison les pattes d’un de ces animaux pour en faire des tabourets.

La NRA dans une mauvaise passe

« Wayne LaPierre parvient à s’aliéner à la fois les chasseurs et les propriétaires d’armes parce que non seulement c’est inhumain, mais il est en plus un très mauvais tireur », a réagi Shannon Watts, fondatrice de l’organisation Moms Demand Action qui lutte contre la présence d’armes aux USA. Selon le porte-parole de la NRA, la chasse s’est déroulée dans les règles mais des scientifiques n’ont pas manqué de répliquer en condamnant l’acte. « Les éléphants de la savane viennent d'être déclarés espèce en danger d'extinction par des experts internationaux, et ces bêtes intelligentes ne devraient en aucun cas être utilisées comme cible de papier par un tireur incompétent », s’est indignée Tanya Sanerib du Centre pour la diversité biologique.

Cette vidéo est un nouveau coup dur pour la NRA. En août dernier, LaPierre et trois autres hauts responsables du lobby ont été accusés de s’être servi des contributions de leurs adhérents comme « leur propre tirelire ». Il est question selon la procureure de New York de 64 millions de dollars utilisés en trois ans pour acheter des vêtements de luxe, faire des voyages aux Bahamas et en Italie, etc. Pour mettre fin aux poursuites judiciaires, la NRA a usé d’un stratagème : se déclarer en faillite et prévoir un transfert de son siège au Texas, un Etat réputé conservateur. La procureure de New York a néanmoins assuré vouloir aller jusqu’au bout de cette affaire qui pourrait aboutir à la dissolution de la NRA.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une