Les premiers débris de la fusée chinoise repérés dans le ciel de Washington (vidéo)

Les premiers débris de la fusée chinoise repérés dans le ciel de Washington (vidéo)
BelgaImage

Les débris de la fusée Longue-Marche 5B devraient s’écraser sur la Terre dans la nuit de samedi à dimanche mais une partie d’entre eux a déjà atteint l’atmosphère. C’est ce qu’a pu remarquer l’équipe de CBS News. Les journalistes de la chaîne de télévision américaine assurent que des restes de la fusée ont déjà atteint la Terre et pas n’importe où : au-dessus de la capitale américaine, Washington.

Un plouf dans l’eau ou un crash sur la terre ferme ?

Mais pour ceux qui imaginaient une mise-en-bouche spectaculaire, il y a de quoi être déçu. Tout ce que les Américains de la région ont pu voir, c’est un petit point blanc traverser le ciel et s’évanouir assez rapidement, ce jeudi très tôt au matin. Rien de bien menaçant donc. Le Pentagone a d’ailleurs pris la parole pour rassurer la population. Selon la Défense américaine, le risque que la fusée n’atterrisse sur la Terre ferme est extrêmement faible et l’armée ne prévoit pas de détruire l’objet. Vu que 70% de la planète est recouverte d’eau, il est probable que la course ne se termine dans l’eau.

Malgré tout, il y a une infime chance pour que la fusée finisse sur un sol bien dur. Où ? Impossible de le dire pour l’instant. Mais la Défense américaine a donné un peu plus de précisions sur l’heure de l’entrée dans l’atmosphère. Selon les dernières projections, cela pourrait avoir lieu vers 23 heures GMT (c’est-à-dire une heure du matin, ce dimanche, à Bruxelles). Mais la marge d’erreur est de neuf heures de part et autre de ce point de référence. Cette fenêtre devrait progressivement se préciser au fil de la journée de samedi.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern