Accueil Actu Télé

TPMP: une activiste très agitée compare abattoirs et holocauste et provoque la consternation (vidéo)

Même l’association de défense des animaux L214 a désapprouvé cette militante.

Temps de lecture: 2 min

Le fonds de commerce de Cyril Hanouna, ce sont les clashs, et ce 6 mai, ce n’est pas ça qui a manqué ! Pour commenter la dernière vidéo de L214 montrant des truies violentées avec des pinces électriques, C8 a invité la militante de la protection animale Solveig Halloin et un sportif grand amateur de viande Baptiste Marchais. Mais alors que ce dernier présente ses arguments, l’activiste entre dans une colère noire comme « Touche pas à mon poste » en a rarement vu.

Zizanie sur C8

Rapidement, Solveig Halloin commence à crier sur le plateau, ce qui rend le débat parfois assez incompréhensible. Quelques phrases ne manquent cependant pas de frapper son audience : « L’élevage est un holocauste », « je suis trie, nous sommes truies », « à bas la zoophagie », etc. « La colère ne marche pas, les larmes ne marchent pas, le lyrique ne marche pas, nous sommes emprisonnées, nous avons la police qui nous harcèle », clame-t-elle encore.

Benjamin Castaldi, choqué par la comparaison avec l’holocauste, a tout simplement quitté le plateau. Revenu quelques instants plus tard, il a failli repartir une seconde fois. L’association de défense des animaux L214 a elle aussi condamné le comportement de Solveig Halloin en estimant qu’elle avait de cette façon « détruit une partie du travail de celles et ceux qui défendent les animaux ». L’organisation a par ailleurs précisé qu’elle n’avait pas été invitée par Cyril Hanouna et que l’activiste ne la représentait pas du tout.

Ce n’est pas le premier coup de force de Solveig Halloin. En 2017, cette Toulousaine, comédienne et scénariste de formation, avait eu une peine de prison avec sursis pour avoir « délivré » des lapines gestantes suite à une opération commando dans des élevages. En 2018, elle avait aussi poussé tenu des propos forts sur le plateau de « Balance ton post », lors d’un débat sur la prostitution. En 2019 enfin, elle s’est introduite dans un élevage, provoquant un mouvement de panique et la mort par étouffement de 1.400 dindes.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une