Accueil Actu Stars

Qui est Mentissa Aziza, la Belge en finale de «The Voice France»?

Ultime membre de l’équipe de Vianney, la candidate de Denderleeuw tentera de décrocher le titre suprême grâce à son impressionnant parcours professionnel.

Temps de lecture: 4 min

C’est sur une reprise de la chanson « Pour ne pas vivre seul » de Dalida qu’elle a décroché son ticket pour la finale. L’émotion qu’elle a mise dans son interprétation n’a pas laissé le public de marbre et ce samedi, Mentissa Aziza fera partie des quatre derniers talents de « The Voice France ». Elle n’est pas la première Belge à arriver si loin dans l’aventure. L’année passée, Antoine Delie (de Baudour, près de Mons), avait réussi à faire de même. Mais jusque-là, aucun Belge n’est parvenu à gagner le concours. Pour réussir cet exploit ce samedi, Mentissa peut se vanter d’avoir déjà un beau parcours et ce à seulement 21 ans.

De la Flandre aux Pays-Bas

Mentissa est originaire de Denderleeuw, entre Bruxelles et Gand. A 13 ans, elle regarde Glee et c’est le déclic. Elle se rend compte qu’elle adore chanter et elle est inscrite à The Voice Kids en Flandre alors qu’elle n’a que 14 ans, en 2014. Ses prestations scotchent le public et elle gagne cette édition.

Il y a trois ans, alors qu’elle chante dans un piano-bar à Bruxelles, elle se fait remarquer par Youssef, un jeune chanteur de la capitale. « Il avait adoré ma voix, puis on a appris à se connaître. Je suis une personne assez réservée et méfiante. Mais il a persévéré, on s'est revus, puis notre amitié est née naturellement. On se ressemble énormément. Je considère Youssef comme mon frère », confie Mentissa à Ciné-Télé-Revue. En 2019, Mentissa tente à nouveau l’aventure « The Voice » mais aux Pays-Bas. Elle impressionne à nouveau le jury mais malheureusement, elle ne passe pas l’épreuve des K.O. et l’expérience n’aboutit pas sur de sérieuses opportunités de carrière.

La consécration en France

Son talent est néanmoins remarqué par la production française de « The Voice » qui prend contact avec elle. « Je n’étais pas très convaincue au début mais ils m’ont donné de bons arguments pour que je fasse partie de l’aventure », déclare-t-elle à la RTBF. Elle accepte de se présenter au concours et ce en même temps que son meilleur ami, Youssef. Tous les deux font retourner tous les coachs et finissent dans la même équipe, celle de Vianney.

Arrivés ensemble aux duels puis aux K.O., Mentissa est qualifiée grâce à son interprétation de « Un point c’est toi » de Zazie. Quant à Youssef, il échoue à cette étape. Un coup dur pour lui mais aussi pour son amie. « Quand il a été éliminé, je me suis dit que cela me ferait un grand vide dans l’aventure, que je ne me sentirais plus aussi forte », raconte Mentissa. Mais la compétition continue et elle fait à nouveau des merveilles, comme lors des cross battles sur « Chandelier » de Sia.

La dernière épreuve

Arrivée en demi-finale, elle avoue qu’elle avait des doutes sur ses chances d’aller plus loin. « Je pensais qu’au moment de voter, le public voterait pour un Français. Je n’ai aucun problème avec ça et j’ai toujours été très réaliste dès le début de l’émission », dit-elle à la RTBF. Mais finalement, elle passe. Désormais arrivée en finale, elle est devenue très proche de son coach. « C’est vraiment devenu un ami, un mentor, une sorte de grand frère », raconte-elle.

« Pour la finale, je n’ai pas trop de craintes car je ne suis pas dans un esprit de compétition. Je pense que j’ai déjà gagné avec tout ce qu’il s’est passé pour moi », dit-elle. « Si j’ai la chance d’avoir énormément de votes cela dira que le public français aura voté pour moi et ce sera génial, mais si ce n’est pas le cas, le public français m’aime tout autant. J’ai une communauté aujourd’hui qui est énorme ».

Mentissa a déjà révélé qu’elle interprétera un cover en anglais samedi prochain. Un premier vote aura lieu pour éliminer deux des quatres talents et ceux qui resteront pourront chanter sur leurs futurs premiers singles. Un titre que Mentissa avoue ne pas avoir écrit elle-même, sans révéler celui ou celle qui en est à l’origine. « Si j’ai la chance d’avoir énormément de votes cela dira que le public français aura voté pour moi et ce sera génial, mais si ce n’est pas le cas, le public français m’aime tout autant. J’ai une communauté aujourd’hui qui est énorme », dit-elle. Par contre, après, elle dit en avoir terminé avec ses participations aux différentes éditions de The Voice. « Je crois qu’on va pouvoir s’arrêter pour le coup », confie Mentissa.

Selon un sondage de Télé-Loisirs fait juste avant la demi-finale, elle était arrivée en troisième position des préférences du public avec 11,8%, derrière Jim Bauer (27,94%) et Marghe (15,58%). Ce sondage n’est cela dit pas une science exacte puisque même si ces trois talents sont bel et bien arrivés en finale, celui qui était arrivé quatrième chez Télé-Loisirs, Arthur Chaminade, ne s’est pas qualifié la semaine passée, contrairement à Cyprien Zeni.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une