Un scénariste de «HPI» tacle Audrey Fleurot: «Si vous l’écoutez, elle a tout fait»

Un scénariste de «HPI» tacle Audrey Fleurot: «Si vous l’écoutez, elle a tout fait»
BelgaImage

Chaque semaine, « HPI » fait un carton d’audiences et bat des records. Production et acteurs sont ravis et pourtant, cela n’empêche pas certaines tensions d’apparaître. C’est ce qui s’est passé cette semaine par médias interposés entre l’actrice principale, Audrey Fleurot, et un des trois scénaristes de la série, Nicolas Jean.

Une certaine frustration

Interviewée par la Voix du Nord, Audrey Fleurot a eu en effet une phrase qui n’a pas manqué de faire jaser en coulisses. Elle y évoque sa participation dans l’écriture et la création de la série. « Je participe aux versions 3, j’ai beaucoup de place pour l’impro, l’humour, les dialogues », disait-elle.

Une phrase qui a résonné très mal dans l’oreille de Nicolas Jean. Lors d’une interview au Point Pop, il n’a pas hésité à la tacler. « Si vous l'écoutez, elle a tout fait. On ne sait même pas à quoi on a servi ni ce qu'on a foutu pendant deux ans », déclare-t-il. Il fait remarquer que justement, pour HPI, « les textes sont hyperverrouillés avec les acteurs, le réalisateur et la chaîne ». Nicolas Jean relativise toutefois en replaçant ce petit incident dans un contexte plus large. « Je ne lui en veux pas. Quand on choisit d'être comédien, c'est parce qu'on aime être dans la lumière. Ce n'est pas la première fois qu'on me la fait celle-là, et sûrement pas la dernière ».

Une autre scénariste de la série, Alice Chegaray-Breugnot, se montre quant à elle bien moins dure envers l’actrice. « Bien sûr qu'elle apporte des choses. On en discute toujours ensemble. L'essentiel, c'est que la part d'improvisation ne nuise pas à la fluidité et à la compréhension des intrigues et des enquêtes que l'on raconte », juge-t-elle.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern