Un village immergé refait surface en Italie (vidéo)

BELGAIMAGE-165951967
Curon en juillet 2020 @BelgaImage

Depuis 1951, Curon (ou Graun im Vinschgau en allemand) a littéralement disparu, immergée suite à la construction du barrage du lac de Resia. Situé dans la province italienne de Bolzano, près de la frontière autrichienne, ce village n’avait plus qu’un témoin de son histoire : son campanile, dont la pointe était toujours à l’air libre. Mais ces derniers jours, l’assèchement du lac a permis de remettre au jour les restes de Curon, engloutis depuis 70 ans.

Le retour inattendu d’un village perdu

Avant 1950, Curon était une petite bourgade de 900 habitants environ, répartis dans 163 maisons. Lorsque le sort du village a été scellé par le barrage et la centre hydroélectrique créée à ce moment-là, Curon a été entièrement détruite avant que les eaux n’en fassent leur affaire. Tous les habitants ont dû recréer un village un peu plus loin.

Avec l’assèchement de cette année, ce sont donc les quelques restes de ces maisons qui sont apparus. Un événement pour la région qui n’a pas manqué d’attirer les curieux. D’habitude, ils viennent juste voir le campanile surplombant les eaux. Ces jours-ci, ils peuvent aussi constater la présence des anciens murs du village, de quelques marches d’escaliers, des caves… Les vestiges vont également parler aux fans de la série « Curon », sortie l’année passée. Dans cette production de Netflix, le campanile du XIVe siècle est au centre d’une histoire de malédiction familiale.

Ces restes ne profiteront toutefois pas longtemps de la lumière du jour. Le lac a été vidé pour réparer une fuite dans un réservoir et les travaux devraient rapidement être menés. Curon retrouvera alors l’espace aquatique qui est désormais le sien.