Accueil Actu Soirmag

Anne Sinclair se confie dix ans après «l’affaire DSK»

L’affaire remonte à 2011, lorsque Dominique Strauss-Kahn fut arrêté à New-York suite à une tentative de viol. Depuis son ex-femme était restée silencieuse.

Temps de lecture: 2 min

C’est lors d’un entretien accordé à Elle, qu’Anne Sinclair, ancienne journaliste phare de TF1 et ex-femme de Dominique Strauss-Kahn, s’est exprimée sur son ressenti face à « l’affaire DSK ». L’homme était directeur du Fond Monétaire International lorsqu’il fut arrêté à New York pour viol en mai 2011, provoquant un « séïsme » comme le décrit Anne Sinclair. L’ancienne journaliste a soutenu son mari tant qu’elle a pu jusqu’à leur séparation en 2012.

Anne Sinclair revient sur ce qu’elle a ressenti durant ces années et va sortir dans quelques jours ses mémoires « Passé composé ». Elle précise ne pas relater des faits mais bien ses impressions : «  Je ne me sens pas autorisée à parler d’actes qui ne sont pas de mon fait  ». Elle précise aussi dans quel état d’esprit elle se trouvait à ce moment-là : «  Cela tient peut-être à lui, mais peut-être aussi à moi, j’ai reproduit le schéma de dépendance qui me liait à ma mère. (…) J’étais avec lui dans la hantise du désaccord et la crainte de lui déplaire. Alors, était-ce de l’emprise, je ne sais pas, mais en tous les cas, de la soumission et de l’acceptation  ». «  On ne laisse pas tomber un homme qui est à terre. (…) J e pense que j’ai compté pour lui, mais j’étais au bout. Nous n’avons jamais eu d’explication de fond  » ajoute-t-elle.

Une carrière politique compromise

Anne Sinclair ne savait rien des comportements de son mari précise-t-elle : «  Je veux que l’on comprenne que je ne savais rien des comportements de mon mari (…) Je sais que c’est très difficile à admettre, j’avoue que moi-même, si on me racontait cela, je ne le croirais pas, mais pourtant, c’est vrai  ».

Dominique Strauss-Kahn s’est retrouvé embourbé dans plusieurs scandales sexuels. Le premier suite à une tentative de viol sur une femme de chambre d’un hôtel à New York. L’affaire a été clôturée par une transaction financière confidentielle. Plus tard, c’est l’affaire du Carlton de Lille qui éclate et DSK se retrouve accusé de proxénétisme. Il sera finalement relaxé.

Dans l’entretien Anne Sinclair ne revient pas seulement sur ce passage de sa vie mais elle aborde aussi son rapport à son métier et sa relation avec ses parents. Elle glisse tout de même quelques informations sur les intentions politiques de Dominique Strauss-Kahn avant 2011 : «  Contrairement à tout ce qu’on a dit, je n’avais pas envie d’aller à l’Elysée, lui (DSK) non plus n’avait pas très envie d’ailleurs, c’était un enchaînement de circonstances…  ».

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une