«Mon père était un Waffen-SS»: entre honte et désir de savoir

En août 1941 devant la Bourse à Bruxelles, Léon Degrelle, chef du mouvement rexiste, et promu capitaine, salue le départ de la «Légion Wallonie», incorporée dans la Waffen SS.
En août 1941 devant la Bourse à Bruxelles, Léon Degrelle, chef du mouvement rexiste, et promu capitaine, salue le départ de la «Légion Wallonie», incorporée dans la Waffen SS. - BelgaImage

Nous l’appellerons Julien. Il est aujourd’hui âgé de 67 ans et habite quelque part en province de Namur. Il nous assène cette déclaration glaçante : « Mon père était un Waffen-SS. Il s’est engagé depuis la première heure dans la Légion Wallonie et a sauté le pas quand celle-ci a incorporé le corps des troupes de choc de Hitler, la Waffen-SS. »

S’il témoigne sous anonymat, c’est parce que Julien est hanté depuis l’adolescence par une série de questions sans réponses. Il est l’un des plus ardents défenseurs de l...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Pourquoi William a viré Harry

    Depuis de longs mois, la rupture est consommée entre le prince William et le prince Harry. Même lors des funérailles de leur grand-père, ils n’échangent que peu de paroles. En fait, les Cambridge et les Sussex sont brouillés depuis près de trois ans.

    Les deux frères ne se parlent plus depuis octobre 2018. Un livre jette un nouvel éclairage sur la véritable raison de la discorde – une trahison ! – qui a mené à la séparation des Cambridge et des Sussex, avant le Megxit…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern