La sélection complète du festival de Cannes dévoilée

BELGAIMAGE-177111464
BelgaImage

Aujourd’hui, à 11 heures, les organisateurs du festival de Cannes ont dévoilé en conférence de presse la liste complète des candidats à la Palme d’Or pour cette année. Comme promis, la sélection est très riche avec de nombreux noms prestigieux, question d’oublier l’annulation de l’événement l’année passée. Les autres catégories sont également dotées de belles promesses dont voici la liste.

Les femmes peu présentes dans la catégorie principale

Dans la compétition pour obtenir la Palme d’Or, on retrouve notamment Tout s’est bien passé de François Ozon, qui a ici adapté le roman éponyme d’Emmanuèle Bernheim. L’Italien Nanni Moretti concourra avec son Tre piani, là aussi adapté d’une œuvre littéraire, ce qui représente une première dans la carrière du réalisateur. Il tentera de remporter la Palme d’Or, comme il l’a fait en 2001 avec La Chambre du fils. Même topo pour Jacques Audiard qui revient avec Les Olympiades, lui aussi récompensé de la Palme d’Or (en 2015 avec « Dheepan »).

D’autres noms ont été confirmés après avoir été révélés quelques heures plus tôt. Il s’agit notamment du film d’ouverture de Leos Carax, Annette, dont le dernier long-métrage date d’il y a dix ans, le Néerlandais Paul Verhoeven avec Benedetta où Virginie Efira incarne une lesbienne au XVIIe siècle, et l'Américain Wes Anderson avec The French Dispatch (notamment avec Léa Seydoux).

Chez les femmes, on trouve Julia Ducourneau avec Titane, Catherine Corsini avec La Fracture, Ildikó Enyedi avec L’histoire de ma femme, et Mia Hansen-Løve avec Bergman Island. Les réalisatrices sont donc très peu représentées puisqu’elles ne sont que quatre sur un total de 24 noms.

Voici la liste complète des films retenus pour le prochain festival de Cannes, qui se déroulera du 6 au 17 juillet et non pas en mai comme d’habitude.

Compétition

Annette de Leos Carax (film d'ouverture) ; Un héro d'Ashgar Farhadi ; Tout s'est bien passé de François Ozon ; Tre Piani de Nanni Moretti ; Titane de Julia Ducournau ; The French Dispatch de Wes Anderson ; Red Rocket de Sean Baker ; Petrov's Flu de Kirill Serebrennikov ; France de Bruno Dumont ; Nitram de Justin Kurzel ; Memoria d'Apichatpong Weerasethakul ; Lingui de Mahamat-Saleh Haroun ; Les Olympiades de Jacques Audiard ; Les intranquilles de Joachim Lafosse ; La fracture de Catherine Corsini ; Julie (en douze chapitres) de Joachim Trier ; Hytti Nro 6 de Juho Kuosmanen ; Haut et fort de Nabil Ayouch ; Le genou d'Ahed de Nadav Lapid ; Drive my car de Ryusuke Hamaguchi ; Bergman Island de Mia Hansen-Love ; Benedetta de Paul Verhoeven ; L'histoire de ma femme d'Ildiko Enyedi ; Flag Day de Sean Penn

Un certain regard

Un monde de Laura Wandel ; The Innocents d'Eskil Vogt ; After yang de Kogonada ; Commitment hasan d'Hasan Semih Kaplanoglu ; Lamb de Vladimar Johansson ; Noche de Fuego de Tatiana Huezo ; Bonne mère d'Hafsia Herzi ; Delo (House arrest) d'Alexey German JR ; Blue bayou de Justin Chon ; Moneyboys de C.B. Yi ; Freda de Gessica Geneus ; Women Do Cry de Mina Mileva et Vesela Kazakova  ; La Civil de Teodora Ana Mihai ; Unclenching the Fists de Kira Kovalenko ; Et il y eut un matin d’Eran Kolirin ; Rehana Maryam Noor d’Abdullah Mohammad Saad

La sélection Cannes Premières

Evolution de Kornel Mundruczo ; Tromperie d'Arnaud Desplechin ; Cow d'Andrea Arnold ; Cette musique ne joue pour personne de Samuel Benchetrit ; Mothering Sunday d'Eva Husson ; Serre-moi fort de Mathieu Amalric ; In front of your face de Hong Sang-Soo

Hors-compétition

De son vivant d'Emmanuelle Bercot ; Emergency Declaration d'Han Jae-Rim ; The Velvet Underground de Todd Haynes ; Stillwater de Tom McCarthy ; Aline de Valérie Lemercier ; Bac Nord de Cédric Jimenez

Séances spéciales

H6 de Yé Yé ; Cahiers noirs de Shlomi Elkabetz ; Le marin des montagnes de Karim Aïnouz ; JFK Revisited d’Oliver Stone ; Jane par Charlotte de Charlotte Gainsbourg