Accueil Soirmag Histoire

Voyage en bord de Loire (3): Chenonceau, les pieds dans l’eau

Il enjambe le Cher, comme un Ponte Vecchio de Touraine. Un ravissement de jour comme de nuit.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 5 min

Parfois, l’eau le pare d’une légère brume, comme un voile gris perle qui gagne les berges un clair matin. Chenonceau ne se visite pas : mieux que ça, il se déguste. Parmi toutes les étapes d’un circuit des châteaux de la Loire, celui-ci prend au cœur. Pour une spécificité qui saute aux yeux : il court sur le Cher, qu’il barre de sa belle silhouette. Chenonceau se découvre d’abord à l’extérieur : avec ses jardins à la française, sa campagne environnante, ce mariage de l’eau et de la pierre. Ses rivaux ont les pieds bien au sec. Lui préfère la fraîcheur. D’où son caractère unique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Coup de neuf pour le château de Gaasbeek

Injustement méconnue des Bruxellois et Wallons, la demeure néo-Renaissance de la « marquise rouge » subit une impressionnante restauration pour une réouverture en 2023.

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs