«Appel à témoins»: Apple pointé du doigt lors de l’émission

Capture d’écran - M6/Twitter
Capture d’écran - M6/Twitter

M6 vient de lancer son nouveau programme sur les enquêtes non résolues. Cette fois, il n’y a pas seulement le récit de l’affaire mais aussi un espace pour recueillir les témoignages des téléspectateurs s’ils pensent avoir des informations. L’émission propose trois dossiers, animée par Julien Courbet et Nathalie Renoux.

Lors du premier numéro, l’émission a enregistré 340 coups de fils grâce au numéro vert, gratuit, mis à disposition pour les téléspectateurs. Les présentateurs sont revenus notamment sur l’affaire de Lucas Tronche, un jeune garçon de 15 ans disparu en 2015. Fugue ou enlèvement, les enquêteurs ont épuisé les pistes et attendent des téléspectateurs des témoignages qui pourraient leur parvenir. Cette émission a aussi permis de parler de la non-implication d’Apple lors des enquêtes judiciaires.

Dans l’enquête sur Lucas Tronche, un élément reste mystérieux, l’iPhone du jeune garçon. Toujours inaccessible aux enquêteurs, le contenu du téléphone pourrait être décisif dans les recherches. Pourtant, le fabricant ne répond pas aux demandes de la justice française, ni américaine. Sur le plateau, le chef de l’Office central pour la répression des violences aux personnes a annoncé : « Nous avons sollicité Apple Monde mais nous n’avons eu aucun élément. Si des gens d’Apple France ou Apple Monde nous regardent, nous sommes preneurs ».

Pas la première fois

Le fabricant a déjà été contacté plusieurs fois pour aider à résoudre des enquêtes partout dans le monde, mais Apple ne peut pas accéder totalement aux requêtes des enquêteurs pour avoir accès aux contenus des iPhones. Suite à une fusillade aux États-Unis en 2019, Apple avait immédiatement envoyé les données stockées sur ses serveurs et notamment les sauvegardes iCloud en expliquant : « Nous avons répondu promptement à chaque requête, en partageant nos informations avec le FBI (…) Cela a représenté plusieurs giga-octets d’informations que nous avons fournies aux enquêteurs. À chaque fois, nous avons répondu avec toutes les données dont nous disposions ». Mais pour les données conservées sur le téléphone, le fabricant ne peut pas les transmettre.

Pour le faire, il faudrait contourner le code de déverrouillage ou bien réinitialiser l’appareil avec la suppression des données dessus. Impensable donc pour une enquête. Apple ne veut pas non plus modifier ses logiciels pour permettre l’accès aux données. Pour le géant de la technologie, cela représenterait une menace à la sécurité de ses appareils et des données de ses clients.

Les enquêteurs ne perdent pas espoir pour autant. Cette émission est justement une nouveauté apportée pour permettre la médiatisation des affaires qui ont épuisé déjà toutes les ressources de la police ou bien pour pallier au manque d’indices ou de pistes.

 
  • Pourquoi William a viré Harry

    Depuis de longs mois, la rupture est consommée entre le prince William et le prince Harry. Même lors des funérailles de leur grand-père, ils n’échangent que peu de paroles. En fait, les Cambridge et les Sussex sont brouillés depuis près de trois ans.

    Les deux frères ne se parlent plus depuis octobre 2018. Un livre jette un nouvel éclairage sur la véritable raison de la discorde – une trahison ! – qui a mené à la séparation des Cambridge et des Sussex, avant le Megxit…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern