M6 lance une nouvelle émission de «cold case» particulière

Isopix
Isopix

Les enquêtes criminelles ne cessent de fasciner le public. M6 l’a bien compris et compte offrir prochainement une nouvelle émission dans cette veine. L’émission « Appel à témoins » souhaite rassembler des témoignages du public pour participer à l’avancée d’enquêtes criminelles encore non résolues. L’émission devrait arriver avant le début de l’été selon les informations rapportées par Le Parisien.

Les enquêtes non résolues ont le vent en poupe, C8 et France 2 sont sur le créneau avec « Cold Case, à la recherche du coupable » et « Au bout de l’enquête, la fin du crime parfait ». Cependant, M6 souhaite proposer une formule un peu différente puisque les téléspectateurs pourront participer d’une certaine façon, à l’avancée de l’enquête. « Appel à témoins » proposera trois dossiers par émission.

Avec les ministères de l’Intérieur et de la Justice

Détail intéressant du nouveau programme, il sera produit par C Prod et réalisé en collaboration avec les ministères de la Justice et de l’Intérieur français. Selon Camille Chaize, porte-parole du ministère de l’Intérieur : « Il s’agira de dossiers où l’on a épuisé toutes les possibilités, ouvert et refermé toutes les portes et où un appel à témoins à une heure de grande écoute peut changer la donne, par exemple un témoignage qu’on n’avait pas » explique-t-elle au Parisien. Camille Chaize détaille un peu plus la procédure : « Pour que cela soit didactique, il faut que les gens sachent dans un premier reportage de quoi on parle et, dans un deuxième, ce qui a déjà été effectué. On les aiguillera aussi sur ce que recherchent les enquêteurs ». Dans ce qui peut faire avancer les enquêtes, il y a généralement des témoignages sur des parcours réalisés par certaines personnes ou des descriptions d’individus suspects.

Pour que les téléspectateurs puissent participer, un numéro vert sera mis en place. Huit policiers et gendarmes réceptionneront les appels et pourront approfondir hors caméra si l’un des témoignages leur semble intéressant. Sur le plateau, seront présents des policiers mais aussi des psychologues, des criminologues ainsi que des juges d’instructions ou des procureurs, pour ajouter des détails au dossier et ainsi partager l’étendue du dossier et des recherches menées.

Pour le moment, pas de nom encore sur les personnes qui pourront animer l’émission. Trois dossiers sont déjà prêts, deux disparitions et le meurtre de Gaëlle Fosset, retrouvée morte dans l’Eure en 2007.