Un journaliste emprisonné pour avoir cyber-harcelé Jeremstar

Un journaliste emprisonné pour avoir cyber-harcelé Jeremstar
BelgaImage

Ce lundi, le tribunal judiciaire de Nice a remis une lourde peine à l’encontre d’un journaliste niçois. Reconnu coupable d’une campagne de dénigrement envers le chroniqueur Jeremstar (nom de scène de Jeremy Gisclon), il a été condamné à un an de prison, dont quatre mois ferme.

Mais le jugement de tribunal ne s’arrête pas là. Le journaliste en question devra aussi payer 6.000€ de dommages et intérêts ainsi que 2.500€ de frais de justice. Pour couronner le tout il devra suivre un stage de citoyenneté. Une peine qui aurait pu être bien plus lourde si le tribunal avait suivi la réclamation de Jeremstar. Ce dernier voulait en effet que le journaliste verse 10.000€ de préjudice moral, 68.000€ de revenus perdus et 10.000€ de frais de justice. Le condamné a décidé de faire appel.

Cette décision de justice représente un soulagement supplémentaire pour l’influenceur de 34 ans. La semaine dernière, le parquet de Nîmes avait déclaré classer sans suite une plainte pour viol sur mineur pesant sur Jeremstar. Ce dernier dit avoir vécu depuis le début de cette affaire « un enfer qui [l’a] littéralement détruit », notamment vu son départ forcé de C8 à ce moment-là. Il dit avoir « hâte que ces gens qui ont détruit [s]a vie paient ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Nos livres de l’été

    livres

    La rédaction de « Soir mag » vous recommande quelques lectures coups de cœur. Cette semaine, les trois conseils d’Éloïse Dewallef.