Un dessin de Matisse oublié, vendu 220.000€ aux enchères

belgaimage-177844671-full
BelgaImage

Un dessin d’Henri Matisse, qui dormait depuis des années au-dessus d’une armoire sans que sa propriétaire n’imagine sa valeur, a été adjugé lors d’une vente aux enchères pour la somme de 220.000 euros samedi à Manosque, a annoncé l’hôtel des ventes Ivoire.

Perdu depuis 1948

L’identité de l’acheteur de ce dessin au fusain et à l’estompe de 1938, signé de l’artiste, représentant le « Portrait d’Hélène Mercier, née princesse Galitzine, assise » n’a pas été communiquée. L’œuvre avait été estimée autour de 300.000 euros.

Roulé au-dessus d’une armoire où il avait dormi pendant des années, ce dessin avait été perdu depuis son exposition lors de la rétrospective consacrée à l’artiste au Philadelphia Musem of Art au printemps 1948. Ce n’est qu’il y a un an environ, lorsque que sa dernière propriétaire se décide à la présenter à une commissaire priseuse pour la faire expertiser, que l’œuvre révèle ses secrets.

Tout d’abord offert par l’artiste, le dessin de 65 cm sur 50 cm avait ensuite été transmis à une religieuse du Couvent des Minimes avant d’appartenir au fil des successions à cette dernière vendeuse. Hélène Galitzine-Mercier (1912-1966), fille du prince Lev Golitsyn et d’Helena Gagarine, figurait parmi les modèles préférés de Matisse à la fin des années 30. Né en 1869 au Cateau-Cambrésis (Nord), Henri Matisse décède en 1954 à Nice.

 
  • Grand séducteur, Claude François aimait les très jeunes femmes.

    Claude François, sa part d’ombre

    Trois ans après la révélation de l’existence de sa fille cachée, une nouvelle enquête dévoile le goût du chanteur pour de très jeunes fans.

  • Le travail d’intégration permet une meilleure scolarité pour les élèves «dys». La tablette est un outil très utile.

    Apprendre à maîtriser les troubles «dys»

    Les enfants qui souffrent de dyslexie, dyscalculie, dyspraxie… sont souvent considérés comme distraits, rêveurs, peu intéressés ou agités. Ils seraient entre 3 et 7 %.

  • Environ 15% des colis proviennent de vendeurs en ligne qui ne sont pas enregistrés auprès de l’Union européenne : la TVA et des frais sont alors dus par l’acheteur au moment de la livraison…

    Achats sur internet : gare aux taxes

    Des prix parfois multipliés par trois une fois la livraison effectuée. Désormais, tout ce qui vient d’un vendeur hors Union européenne est frappé par la TVA et des frais. Conseils.