Moment de solitude pour Julian Bugier lors de son «13 Heures»: «Il faut me parler en régie»

BelgaImage
BelgaImage

Les présentateurs des journaux télévisés doivent souvent faire face à des problèmes techniques. Ce jeudi 8 juillet, c’est Julian Bugier qui en a fait les frais. En plein direct, le journaliste s’est vu contraint de parler directement à la production en plein direct. Lors de l’avancement de son journal de « 13 Heures » sur France 2, dont il a pris officiellement les rênes en janvier dernier, un sujet s’est lancé au mauvais moment.

Le journaliste a réagi : «  Alors, ce n’est pas tout à fait le bon sujet. Une erreur de magnéto , voilà…  ». Un souci qui a pris un peu de temps à se résoudre. Julian Bugier a dû trouver les mots pour occuper un peu l’antenne et de lancer un autre reportage : «  On va retrouver le sujet sur le Tour de France et ses villages é tapes  ». Encore une fois, problème. Le reportage lancé n’est pas le bon. Julian Bugier commence à perdre un peu patience et décide donc de s’adresser directement à l’équipe face à lui, malgré le direct : «  Est-ce qu’on l’a ? Oui, non ? Réponse de la régie, s’il vous plaît ? Ça nous aiderait… ».

Un ange passe, le silence est bien présent mais pas le reportage en question. Le journaliste se trouve alors obligé d’avancer plus vite que prévu dans son programme. «  Il faut me parler en régie  ! » a-t-il tout de même lancé avant. Julian Bugier annonce : «  On n’a pas le sujet, on y reviendra tout à l’heure, c’est promis  ».

Le direct a pu continuer malgré l’incident technique, comme il arrive de temps en temps en direct.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern