«Une série de personnes ont eu intérêt à ce qu’André disparaisse»

La scène de crime se situe à Cointe, sur les hauteurs de Liège. C’est là que le corps d’André Cools gisait sans vie.
La scène de crime se situe à Cointe, sur les hauteurs de Liège. C’est là que le corps d’André Cools gisait sans vie. - BelgaImage

Trente ans ont passé depuis les événements tragiques du 18 juillet 1991. Y repensez-vous souvent ?

Ça fait partie de moi. Au début, je me persuadais qu’il fallait oublier pour atténuer la douleur. C’est impossible. Aujourd’hui, j’y songe régulièrement, mais les cauchemars ont disparu. Je pense plutôt à André en tant que personnalité politique plutôt qu’en homme assassiné.

Quels souvenirs gardez-vous du...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern