Frédéric Dard (3): l’amour plus fort que l’humour

BelgaImage
BelgaImage

Le 30 novembre 1965, l’information est publiée en première page de tous les quotidiens. Dans la nuit du 28 au 29, Frédéric Dard a tenté de mettre fin à ses jours. Odette, sa femme, l’a retrouvé pendu dans la cave de leur maison, voisine de Paris. Inconscient, il a été transporté à l’hôpital de Melun où il a passé dix heures dans le coma. Les médecins le considèrent comme sauvé, mais il devra suivre une cure de repos dans une clinique spécialisée. Officiellement, le surmenage est à l’origine de cette tentative de suicide. Pour livrer, chaque année, à son éditeur et à des producteurs une...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern