Frédéric Dard (4): Mitterrand et l’enlèvement de Joséphine

Frédéric Dard avec sa fille Joséphine, à gauche, et sa femme Françoise.
Frédéric Dard avec sa fille Joséphine, à gauche, et sa femme Françoise. - Isopix

Au mois de février 1987, Frédéric Dard reçoit une invitation qui ne manque pas de le surprendre : François Mitterrand l’invite en tête-à-tête à l’Élysée. Il accepte et, le jour venu, à l’instant de franchir les grilles du palais, il ressent comme une boule dans le ventre. Il se demande ce qui l’attend.

Quelques années auparavant, dans un San-Antonio intitulé « Remouille-moi la compresse », il a dit du Président qu’à côté de lui, Buster Keaton était un joyeux drille. L’accueil se révèle finalement beaucoup plus chaleureux qu’il le...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern