«Tu veux être une pute?»: Virginie Efira raconte les humiliations subies à l’école

belgaimage-178630779-full
BelgaImage

Ce 30 juillet, Virginie Efira s’est confiée à Vanity Fair sur une période pas toujours rose de sa vie : son enfance. A cette époque-là, elle subissait des insultes lorsqu’elle était l’école, notamment lorsqu’il était question d’un sujet. Depuis ses cinq ans, elle a toujours rêvé d’être actrice. Et en classe, elle était moquée pour cela, avec des attaques souvent répugnantes, y compris de la part de professeurs.

« Ah oui, tu veux être pute ? », reçoit-elle notamment comme insulte. « On me faisait des blagues très humiliantes. Je me souviens d’un prof de maths qui plaisantait en me disant : “C’est combien, Virginie ?” », précise-t-elle. « Ces souvenirs sont devenus des moments de trouble bien plus tard […] J’ai appris à changer la perception de ce qui a été vécu comme une honte, une douleur, à en atténuer le sentiment de gravité ».

 
  • Grand séducteur, Claude François aimait les très jeunes femmes.

    Claude François, sa part d’ombre

    Trois ans après la révélation de l’existence de sa fille cachée, une nouvelle enquête dévoile le goût du chanteur pour de très jeunes fans.

  • Le travail d’intégration permet une meilleure scolarité pour les élèves «dys». La tablette est un outil très utile.

    Apprendre à maîtriser les troubles «dys»

    Les enfants qui souffrent de dyslexie, dyscalculie, dyspraxie… sont souvent considérés comme distraits, rêveurs, peu intéressés ou agités. Ils seraient entre 3 et 7 %.

  • Environ 15% des colis proviennent de vendeurs en ligne qui ne sont pas enregistrés auprès de l’Union européenne : la TVA et des frais sont alors dus par l’acheteur au moment de la livraison…

    Achats sur internet : gare aux taxes

    Des prix parfois multipliés par trois une fois la livraison effectuée. Désormais, tout ce qui vient d’un vendeur hors Union européenne est frappé par la TVA et des frais. Conseils.