Accueil Soirmag Royal

Le prince Andrew «refuse toute coopération» avec l’enquête

Le prince Andrew est allé rendre visite à la reine Elizabeth à Balmoral. Il est accusé d’abus sexuels sur mineurs aux États-Unis.

Temps de lecture: 2 min

Le prince Andrew est depuis lundi accusé d’abus sexuels sur mineurs aux États-Unis. L’avocat de Virginia Giuffre, la femme qui l’accuse de viol, a déclaré que le prince Andrew avait refusé toute coopération avec l’enquête. Ce refus est élargi aussi à l’entourage du Prince depuis cinq ans, lorsque les premières accusations sont apparues.

L’avocat de Virginia Giuffre explique : « Nous avons contacté ses avocats à plusieurs reprises au fil des ans, essayant de lui donner l’occasion de raconter sa version des faits, de fournir des explications ou un contexte afin que nous puissions résoudre cette affaire sans action en justice. Mais toutes les ouvertures ont été refusées. Ils nous ont totalement ignorés, tout comme ils ont totalement ignoré l’enquête criminelle du gouvernement américain ».

Viriginia Giuffre a été une des victimes du réseau de Jeffrey Epstein. Elle accuse le prince Andrew de l’avoir violée trois fois lorsqu’elle avait 17 ans. Le prince Andrew nie ces accusations.

L’avocat de Virginia Giuffre ne s’avoue pas vaincu pour autant et déclare : « Il ne peut pas complètement ignorer ce processus. Il peut m’ignorer moi et mon client. Il peut ignorer les autres victimes et leurs avocats. Mais il ne peut pas ignorer le tribunal. Le juge l’obligera à témoigner. S’il ignorait cela, cela signifierait que le verdict serait contre lui par définition ».

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Royal

Voir plus d'articles

À la Une