Pour les Afghans, la fuite comme seule option

Layla et sa fille connaissent la route de l’exil forcé. Elles ont quitté l’Afghanistan en 2015.
Layla et sa fille connaissent la route de l’exil forcé. Elles ont quitté l’Afghanistan en 2015. - DR

Son regard translucide ne parvient pas à cacher la souffrance qui habite Layla. Mais sa force et son courage impressionnent ! Pour rester en vie et sauver ses enfants, elle n’a d’autre choix que de fuir son pays, l’Afghanistan, un jour d’avril 2015. Son mari vient d’être tué dans une attaque des talibans. Si elle ne part pas, un sort identique l’attend, elle le sait… La mère de famille puise alors dans ce qu’il lui reste de ressources pour entamer un long périple avec ses cinq enfants : 7.000 kilomètres pour enfin arriver en Belgique. « Ici, il y a la paix et nous sommes...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?