À la télé ce soir: «Mad Max: Fury Road» ou «Pourquoi nous détestent-ils, nous les Noirs ?»

Capture d’écran - Youtube
Capture d’écran - Youtube

« Mad Max : Fury Road », à 23h10 sur France 2

de George Miller (2015)

Max, ancien guerrier de la route, sillonne le désert, seul dans un monde qui n'est plus que désolation. C'est alors qu'il est capturé par les Warboys, des soldats à la solde d'Immortan Joe, un infâme despote. Ce puissant seigneur de guerre vient de confier à l'impératrice Furiosa la direction d'un convoi qu'elle doit mener jusqu'à Pétroville, où elle trouvera de l'essence et des munitions. Mais Furiosa lui désobéit et accepte d'aider ses cinq épouses - un trésor inestimable pour Joe - à fuir. Ce dernier demande à ses hommes de traquer les rebelles. Attaché à l'avant du véhicule d'un Warboy, Max se trouve bien malgré lui plongé au coeur de cette impitoyable guerre de clans.

« Pourquoi nous détestent-ils, nous les Noirs ? », à 20h35 sur La Trois

de Lucien Jean-Baptiste (2016)

Voilà un documentaire consacré aux clichés racistes et malheureusement toujours d’actualité. « Pourquoi nous détestent-ils, nous, les noirs ? » a été réalisé par Lucien Jean-Baptiste, comédien et réalisateur originaire de la Martinique et arrivé en France à l’âge de 3 ans. Revenant sur son histoire personnelle, il questionne nombre d’interlocuteurs sur cette douloureuse question du rejet de la population noire.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« The Wolfman », à 20h15 sur Plug RTL - Trois étoiles

de Joe Johnston (2010)

Le remarquable remake d’un classique du cinéma d’épouvante tourné en 1941 d’après un roman de Curt Siodmak. Le vrai coup de génie ne fut pas tellement de convaincre la charismatique Emily Blunt – vrai sosie d’Alida Valli – et Anthony Hopkins – rompu aux arts de la voracité extrême depuis « Le silence des agneaux » –, mais bien d’avoir été repêcher ce bon vieux Scott Stuber, le grand spécialiste du maquillage lycanthrope depuis le délirant « Loup-garou de Londres » de John Landis.

« Le grand bain », à 21h05 sur TF1 - Trois étoiles

de Gilles Lellouche (2018)

Passée une mise en place un peu déprimante à l’image toutefois de ses futurs héros, on entre… dans le bain d’un récit forcément de plus en plus optimiste et qui trouve son équilibre entre émotion et rire. Ce « Full Monty » à la française réussit même à dépasser son modèle d’outre-Manche, ce qui est tout dire. Chapeau Gilles !

« Zero Dark Thirty », à 20h20 sur Tipik - Deux étoiles

de Kathryn Bigelow (2012)

Au-delà de son côté dénonciateur, le dernier film de la réalisatrice de « Démineurs » est une brillante démonstration de ce cinéma vérité qui semble aller avec un succès croissant à l’encontre des grosses machines hollywoodiennes à gros effets spéciaux. Ce style documentaire convient évidemment à merveille quand il s’agit d’exposer un fait historique encore tout chaud dans les mémoires. L’ouvrage aura pourtant du mal à marquer sur le plus long terme, en raison de son manque de style et de souffle.

« Mon meilleur ami », à 20h45 sur RTL-TVI - Deux étoiles

de Patrice Leconte (2006)

On craignait la grosse farce et la caricature au départ, mais c’est par l’émotion que l’auteur des « Bronzés » parvient à surprendre jusqu’au dénouement final inattendu. Le premier grand rôle, à l’écran, pour Dany Boon, deux ans avant ses fameux « Ch’tis ».

« Chasseur blanc, cœur noir », à 20h55 sur Arte - Deux étoiles

de Clint Eastwood (1990)

L’un des rares échecs commerciaux dans la carrière de réalisateur du grand Clint qui, en la circonstance, incarnait un… réalisateur brutalement obsédé par la chasse à l’éléphant au moment où doit débuter le tournage de son prochain film. D’après le roman de Peter Viertel, le metteur en scène en question était John Huston en personne.