Le petit ami de Miss Belgique en prison

7542bac0-0f07-11ec-b47e-819f3a6b4383_web_scale_0.6269593_0.6269592__
Capture d’écran Instagram

Depuis mercredi dernier, le compagnon de Miss Belgique 2021 est derrière les barreaux, annonce Het Laatste Nieuws. Losene Keita, 23 ans, n’avait en effet pas purgé une ancienne peine de prison de cinq mois attribuée en février 2020 par contumace. Il n’a pas donc pas échappé à la sanction lors d’un contrôle policier effectué à Heule, près de Courtrai. Du côté de sa petite amie, c’est la stupéfaction.

« J’espère qu’il sera bientôt de retour à la maison », réagi Miss Belgique

Celui qui est en août dernier devenu champion du monde de MMA (arts martiaux mixtes) avait été condamné l’année passée suite à sa participation à des combats de rue en 2016 à Courtrai. S’il dit aujourd’hui que ce passé turbulent est loin derrière lui, les policiers ne l’ont pas laissé partir mercredi dernier lorsqu’ils ont vu qu’un billet d’écrou était émis à son encontre.

« Depuis 2016, il n’en avait plus jamais entendu parler et n’a jamais été impliqué dans aucun autre fait », gronde son avocat, Thomas Vandemeulebroucke. « C’est terrible que cinq ans plus tard, il soit soudainement jeté en prison pour cela. Tout simplement parce qu’il n’a pas d’adresse officielle fixe et qu’il a été trop souvent sous les feux des projecteurs en tant que compagnon de Miss Belgique. De plus, les faits relèvent davantage d’une agression contre lui et ses amis que l’inverse ».

Kedist Deltour, qui est en couple depuis deux ans avec Losene Keita, a elle aussi réagi. « Je ne comprends pas du tout. J’espère qu’il sera bientôt de retour à la maison. Nous avons confiance en son avocat qui suit l’affaire ». L’avocat de Losene Keita a soumis une demande de mise en liberté provisoire et le procès doit se tenir plus tard en septembre.

 
  • Un million de ménages belges payent trop cher leur électricité et/ou leur gaz, faute de choisir le meilleur contrat. En cette période de hausse, un maître-mot: comparer!

    Énergie: économisez 500 euros

    Avec la hausse des prix, c’est le moment de regarder son contrat de près. Et d’opter pour des formules moins chères.

  • Les «balades sauvages» permettent de découvrir et reconnaître les plantes comestibles.

    Ces plantes sauvages comestibles

    Les plantes sauvages sont souvent considérées comme de mauvaises herbes. Elles sont pourtant comestibles dans 9 cas sur 10 !

  • À la côte belge, des caméras intelligentes installées par Westtoer mesuraient l’affluence en pleine crise du Covid-19.

    Big Brother, même pendant son jogging

    Dans un parc de Louvain, des caméras scrutent les activités sportives des citoyens. Cette nouvelle initiative interpelle : jusqu’où va la surveillance des Belges ?